Après une saison estivale globalement correcte, bien que courte et contrastée, des inquiétudes pour la suite de l’année

Atout France, 7 septembre 2020
Publié le 7 septembre 2020

À l’occasion du Comité de filière tourisme réuni le 4 septembre par Jean-Baptiste Lemoyne, Caroline Leboucher, directrice générale d’Atout France, a dressé un premier bilan de la saison estivale avec ADN Tourisme et les fédérations nationales UMIH, GNC, GNI, FNHPA et UNPLV.

La bonne tenue des taux de départ des Français en France et de certains marchés européens (Belgique, Suisse et Pays-Bas) a permis à de nombreuses destinations de contenir l’impact de la crise sanitaire entre mi-juillet et mi-août. Les prévisions sont en revanche préoccupantes pour la suite de l’année compte tenu de la reprise de l’épidémie et des restrictions croissantes et non coordonnées à la mobilité intraeuropéenne.

Atout France et ses partenaires estiment à -50 à -60 milliards d’euros l’impact sur les recettes touristiques de l’année (base 170 Mrds € de recettes annuelles), correspondant à une baisse de la consommation touristique annuelle de -30 à -35 %.

Après une saison estivale globalement correcte, bien que courte et contrastée, des inquiétudes pour la suite de l’année