Bilan de la loi Montagne II : la rénovation des stations et le zonage des vacances toujours en balance

Banque des Territoires, 28 juillet 2020
Publié le 29 juillet 2020

Le tourisme, secteur le plus touché de l'économie de la montagne

Comme pour l'Assemblée, le bilan dressé par le Sénat est mitigé. Certes, les dispositions de la loi Montagne II de 2016 (par référence à la loi du 9 janvier 1985 relative au développement et à la protection de la montagne) est aujourd'hui applicable à 80 %. Le rapport constate que « si elle a permis des avancées pour les territoires de montagne, beaucoup reste à faire, en particulier sur le volet de la différenciation territoriale et de l'adaptation au changement climatique, qui s'impose comme un défi majeur pour le développement économique durable de la montagne ». Différence importante avec le rapport de l'Assemblée, déposé juste avant la crise sanitaire : « La fermeture anticipée des stations de ski à partir du 14 mars dernier, du fait de la crise sanitaire liée à l'épidémie de Covid-19, a éprouvé les territoires de montagne et l'ampleur des conséquences économiques n'est pas connue à ce jour. »
 

Bilan de la loi Montagne II : la rénovation des stations et le zonage des vacances toujours en balance