L’Arabie saoudite veut faire du tourisme un des secteurs-clés de l’économie postpétrole

Le Monde, 27 février 2020
Publié le 27 février 2020

Le gouvernement vient d’annoncer la création d’un ministère pour développer le secteur. Si le royaume possède un riche patrimoine, il devra améliorer son image et faire appel aux investisseurs étrangers, observe Jean-Michel Bezat, journaliste économique au « Monde ».

Le chiffre est encore modeste, mais le royaume wahhabite vient de si loin, perclus d’interdits religieux ! Depuis l’ouverture de ses frontières aux touristes étrangers, en septembre, l’Arabie saoudite a délivré 400 000 visas, en plus des millions octroyés aux pèlerins se rendant sur les lieux saints de l’islam. Annoncé, lundi 24 février, par le président de la Commission du tourisme et du patrimoine culturel, Ahmed Al-Khateeb, ce chiffre est une petite victoire pour le prince héritier, Mohammed Ben Salman, dit « MBS », qui veut faire du tourisme un des secteurs-clés de l’économie postpétrole. Il figure en bonne place dans le plan Vision 2030, lancé il y a quatre ans, et sera doté d’un ministère ad hoc confié à M. Al-Khateeb, viennent d’annoncer les autorités saoudiennes.
 

L’Arabie saoudite veut faire du tourisme un des secteurs-clés de l’économie postpétrole (article payant)