L'Europe du Sud est la plus vulnérable au déclin des arrivées internationales lié au COVID-19

DBRS Morningstar, 14 septembre 2020
Publié le 18 septembre 2020

Avec la fin de la saison estivale en Europe, il est devenu clair que le Covid-19 a eu un impact considérable sur l'industrie du tourisme, après des décennies de croissance régulière. Les mesures visant à contenir la propagation du virus, notamment les restrictions à la mobilité et les interdictions de voyager, ont réduit les flux touristiques. Ceci est important car la région est une destination internationale majeure et l'industrie est une source-clé de revenus et d'emplois. Selon l'OMT, l'Europe est la région la plus visitée au monde. Dans la zone euro, les pays d'Europe du Sud tels que Chypre, la Grèce, l'Italie, Malte, le Portugal et l'Espagne représentent la majorité du total des arrivées internationales, bénéficiant d'une combinaison de caractéristiques attrayantes - climats favorables, plages accessibles, sites historiques importants et bonnes infrastructures.

L'Europe du Sud est la plus vulnérable au déclin des arrivées internationales lié au COVID-19 (en anglais)