Brexit : nouvelles contraintes en vue pour les voyageurs

L'Echo touristique, 16 novembre 2020
Publié le 17 novembre 2020

À partir du 1er janvier, les voyageurs devront respecter de nouvelles formalités pour voyager entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. L’échéance approche… et il va y avoir du changement.

À compter du 1er janvier, les Britanniques seront considérés dans l’UE comme les ressortissants d’un pays tiers, ne bénéficiant plus de la liberté de mouvement pour travailler, étudier ou prendre leur retraite sur le territoire de l’Union et des États associés (Norvège, Islande, Suisse).

La Grande-Bretagne, de son côté, traitera les citoyens de l’UE comme la plupart des « non Britanniques ». À la différence près que ceux justifiant d’une résidence dans le pays avant la fin de l’année 2020 conserveront leurs droits, conformément à l’accord de retrait conclu fin 2019. Et la réciproque est vraie pour les Britanniques domiciliés dans l’UE.

Brexit : nouvelles contraintes en vue pour les voyageurs