Suisse - Dans la grisaille générale, les campings tirent leur épingle du jeu

Le Matin, 14 juin 2021
Publié le 14 juin 2021

Le tourisme suisse a cruellement souffert de la pandémie en 2020. La parahôtellerie a baissé de plus de 11 pour cent. Avec une belle hausse, le camping fait figure d’exception.

En 2020, le cumul des résultats de l’hôtellerie et de la parahôtellerie (auberges de jeunesse, bed&breakfasts, terrains de camping ou résidences de tourisme) a permis de dresser un bilan complet de l’hébergement touristique. Celui-ci a aussi payé un lourd tribut en cette première année de pandémie: 38,5 millions de nuitées ont été enregistrées en Suisse, soit 31,5 % de moins qu’en 2019. La clientèle indigène en a généré 28,3 millions (-3,7 %), celle de l’étranger 10,2 millions (-61,9 %).

Dans la grisaille générale, les campings tirent leur épingle du jeu