Selon l'Italie, Booking.com n'aurait pas payé 186M$ de taxe d'hébergement

Skift, 10 juin 2021
Publié le 11 juin 2021

Il ne fait aucun doute que les pays du G7 et l'Union européenne vont sévir, en imposant les entreprises. Que Booking.com ou les propriétaires avec lesquels la plateforme travaille soient responsables du paiement de la taxe sur la valeur ajoutée fait l'objet d'un débat animé depuis des années.

La police fiscale italienne pense que Booking.com a fraudé en ne payant pas 153 millions d'euros de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) dans le cadre de locations de vacances réservées via sa plateforme, ont déclaré jeudi à Reuters deux sources au fait du dossier.

La police de Gênes a déclaré dans un communiqué avoir "découvert une évasion fiscale massive de plus de 150 millions d'euros de TVA impayée de 2013 à 2019 par une agence de voyages en ligne multinationale basée aux Pays-Bas", sans citer la société par son nom.

La police a déclaré que son contrôle fiscal avait été mené dans le cadre d'une enquête criminelle ouverte par les procureurs de la ville côtière du nord-ouest.

Italy Claims Booking.com Evaded $186 Million in Lodging Tax