Le tourisme contribue davantage à l'économie en Italie qu'en France et en Espagne

ENIT, 15 septembre 2020
Publié le 15 septembre 2020

Le tourisme contribue davantage à l'économie en Italie qu'en France et en Espagne. La contribution directe du tourisme à l'économie italienne, en comparaison internationale, diminuera de -2,6 % en 2020 (3,2 % du PIB) par rapport à 2019 (5,7 % du PIB). Bien que significative, cette baisse est inférieure à celle de nombreux autres pays : France -4,5 %, Espagne -3,1 %.

« La flexibilité de notre système d'offre compense en partie la réduction des flux étrangers grâce à la capacité de nos opérateurs à attirer le marché domestique », a déclaré le président de l'Enit Giorgio Palmucci.

En fait, la contribution directe du tourisme en Italie à l'économie en général est réduite d'un peu moins de moitié, contre plus de la moitié pour tous les autres pays sélectionnés. L'analyse des réservations d'aéroports de septembre à novembre par rapport aux concurrents directs que sont l'Espagne et la France, révèle 49 588 réservations en Italie en septembre, 43 501 en octobre et 18 538 en novembre, pour un total de 162 083 réservations d'aéroport d'août à novembre, grâce aux meilleures performances attendues en septembre et octobre.

Le tourisme contribue davantage à l'économie en Italie qu'en France et en Espagne (en italien)