Reconfinement en Espagne : un risque de coup de frein pour un secteur touristique fragilisé

Le Soir, 5 juillet 2020
Publié le 6 juillet 2020

Tour-opérateurs et agences de voyages redoutent l’effet que pourrait avoir une multiplication des annonces de rebond du Covid-19 dans des régions prisées des touristes. Ils demandent des informations claires.

« C’est une très mauvaise nouvelle ! » Anne-Sophie Snyers, secrétaire générale de l’Union professionnelle des agences de voyages (Upav), n’y va pas par quatre chemins pour évoquer l’annonce d’un reconfinement dans la région de Lérida et de ses conséquences sur le secteur du tourisme. La crainte : que la multiplication d’annonces similaires ne vienne casser le lent redémarrage du secteur. « Ce genre d’info était attendue », note la secrétaire générale. « On se doute bien que les pays sont tellement sur les dents que dès qu’il y a signal quelque part, ils ferment tout ».

Pas de quoi rassurer des clients qui sont tiraillés entre « une forme de peur » et « une envie de partir », constate Anne-Sophe Snyers. Le problème, selon elle, « c’est que les communications sont très générales. Il est important que l’agent de voyages donne les informations les plus précises possibles aux voyageurs ».

Reconfinement en Espagne : un risque de coup de frein pour un secteur touristique fragilisé