Aux Canaries, les migrants mal vus par un secteur touristique en plein marasme

France-Antilles, 25 novembre 2020
Publié le 26 novembre 2020

"Cela donne une mauvaise image", accuse Miguel Gonzalez, propriétaire d'un bar. Alors que les Canaries tentent de sauver ce qui peut l'être de leur saison touristique, l'arrivée de milliers de migrants, logés pour certains dans des hôtels, crée des tensions.

"Un de mes clients va porter plainte contre son agence de voyages. Ils ne lui avaient pas dit que Puerto Rico (station balnéaire sur l'île de Grande Canarie) était pleine de migrants. Il a été une fois à la plage et il y avait des groupes de 15-20 (migrants) sans masques. Il n'est pas ressorti (de son hôtel) et a décidé de partir", affirme-t-il.

A cette période de l'année, haute saison touristique aux Canaries, Puerto Rico accueille normalement jusqu'à 25.000 vacanciers, en particulier scandinaves.
 

Aux Canaries, les migrants mal vus par un secteur touristique en plein marasme