Le tourisme égyptien peut-il redémarrer malgré l'augmentation des taux d'infection au Covid-19 ?

Oxford Business Group, 22 juin 2020
Publié le 22 juin 2020

Ayant été durement touché par la pandémie de coronavirus, le secteur touristique égyptien espère un rebond alors que le pays se prépare à une réouverture progressive le 1er juillet.

Les vols civils à destination et en provenance de l'Égypte ont été suspendus le 19 mars. Parallèlement à la fermeture de restaurants, d'hôtels et de cafés, cela a entraîné un arrêt presque complet des activités liées au tourisme.

Le secteur représentant indirectement 9,7 % de tous les emplois et contribuant à 9,3 % du PIB en 2019, le gouvernement et les opérateurs privés ont été désireux de trouver des moyens d'accueillir les visiteurs - malgré la croissance continue des cas Covid-19, qui s'élevaient à 55 233 avec 2 193 décès au 21 juin.

Le tourisme domestique comme modèle

À la mi-mai, le tourisme domestique a pu reprendre dans certaines régions et dans des conditions strictes, les touristes locaux étant autorisés à séjourner dans des hôtels certifiés valides et avec un taux d'occupation inférieur à 25 %.

Le tourisme égyptien peut-il redémarrer malgré l'augmentation des taux d'infection au Covid-19 ? (en anglais)