Le boom du tourisme de mémoire en Belgique

Le Vif, le 18 octobre 2018
Publié le 22 octobre 2018

Dès le xixe siècle s'est développé un tourisme de mémoire. Waterloo en est un bel exemple. Avec la Grande Guerre et la mobilisation de masse, ce tourisme prend une dimension beaucoup plus globale. Les premiers guides Michelin sont publiés dès 1917. Avec le centenaire, le secteur a connu un nouveau boom.

Les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale ont suscité un véritable engouement du public. Les expositions ont été visitées, les numéros spéciaux de la presse achetés, les documentaires regardés et les parcours touristiques se sont multipliés (en Gaume pour évoquer la bataille des frontières et les villages martyres, autour de Liège et de Namur pour redécouvrir la défense des places fortifiées, dans le Westhoek pour voir l'horreur des tranchées, etc.).

Retrouvez la suite de l'article sur le site Le Vif.