Après les incendies, l’Australie compte sur les touristes pour se reconstruire

L'Echo touristique, 27 février 2020
Publié le 27 février 2020

L’Australie a décidé de prendre des mesures pour se reconstruire. Elle a élargi les conditions pour obtenir un permis Vacances-Travail (PVT).

Les deux derniers mois ont été difficiles pour l’Australie, qui a connu l’une des pires saisons de feux de brousse de son histoire. Des incendies qui ont tué 33 personnes et environ un milliard d’animaux, détruisant plus de 3 000 maisons et 19,4 millions d’hectares depuis juillet 2019. Afin de redynamiser le tourisme sur l’île continent, l’Australie vient de lancer un appel aux jeunes volontaires internationaux et de modifier les conditions d’obtention du visa « vacances-travail » ou « working holiday ». Concrètement le travail bénévole des touristes dans les zones touchées par des feux de brousse pourra désormais être comptabilisé dans le nombre total de jours travaillé pour obtenir un renouvellement de visa.

Reconstruire des routes ou des chemins de fer

« Cela signifie que les vacanciers qui travaillent peuvent aider à reconstruire des maisons, des clôtures et des fermes, aider à la démolition, au défrichage et à la réparation des barrages, des routes et des chemins de fer », a déclaré Alan Tudge, le ministre australien par intérim de l’Immigration, de la Citoyenneté, des Services aux migrants, et des Affaires multiculturelles.
 

Après les incendies, l’Australie compte sur les touristes pour se reconstruire