Pour être moins dépendante du pétrole, l’Arabie saoudite veut s’ouvrir au tourisme

Tour Hebdo, 8 octobre 2019
Publié le 10 octobre 2019

Le royaume ultraconservateur délivre pour la première fois des visas de tourisme et autorisent les couples non mariés à louer une chambre d’hôtel. Objectif en ligne de mire : 100 millions de touristes en 2030.

La destination part de zéro et rêve déjà d’attirer pas moins de 100 millions de touristes en dix ans ! Pour y parvenir, le royaume a annoncé le 27 septembre la délivrance de visa de tourisme dans le but d’ouvrir ses portes aux vacanciers et de diversifier ses ressources, pour l'heure complètement dépendantes du pétrole. Une première !

Jusqu'à présent, le royaume ultraconservateur ne délivrait de visas qu'aux pèlerins, aux expatriés et, depuis peu, aux spectateurs de rencontres sportives ou d'événements culturels.

Dix jours après cette annonce, l’Arabie saoudite s’est félicitée ce matin du nombre d'étrangers arrivés dans le royaume après l'octroi d'un visa touristique, en faisant déjà état de 24 000 entrées, selon la télévision publique Al-Ekhbariyah, citant le ministère saoudien des Affaires étrangères et présentant ces chiffres comme un succès.
 

Pour être moins dépendante du pétrole, l’Arabie saoudite veut s’ouvrir au tourisme