Étude IATA - Optimisme à la réouverture des frontières

IATA, 26 mai 2021
Publié le 31 mai 2021

L'Association du transport aérien international (IATA) et Tourism Economics ont publié une vision à long terme de la reprise de la demande de passagers après le covid-19, qui démontre que les gens restent désireux de voyager à court et à long terme. Pour garantir que l'aviation puisse fournir durablement ses avantages sociaux et économiques tout en répondant à cette demande à long terme, il est essentiel que les gouvernements renforcent leur soutien à des opérations plus efficaces et favorisent une transition énergétique efficace.

Faits saillants :

  • En 2021, le nombre de passagers dans le monde devrait revenir à 52 % des niveaux pré-covid-19 (2019).
  • En 2022, le nombre de passagers dans le monde devrait revenir à 88 % des niveaux pré-covid-19.
  • En 2023, le nombre de passagers dans le monde devrait dépasser les niveaux pré-covid-19 (105 %).
  • D'ici 2030, le nombre de passagers dans le monde devrait atteindre 5,6 milliards. Ce serait 7 % inférieur aux prévisions pré-covid-19 et une perte estimée de 2-3 ans de croissance due au covid-19.
  • Au-delà de 2030, les voyages aériens devraient ralentir, en raison d'une démographie plus faible et d'une hypothèse de base de libéralisation limitée du marché, donnant une croissance annuelle moyenne entre 2019 et 2039 de 3,2 %. Les prévisions de croissance de l’IATA avant covid-19 pour cette période étaient de 3,8 %.

Optimism When Borders Reopen

À lire aussi :

IATA : en 2023, le nombre de passagers devrait dépasser les niveaux avant le covid-19, Tourmag, 28/5/21