Environnement : Elisabeth Borne favorable à un prix plancher du billet d’avion

Air journal, 21 juin 2020
Publié le 22 juin 2020

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, est séduite par l’exemple de l’Autriche qui a décidé d’interdire la vente de billets d’avion à moins de 40 euros pour lutter contre le dumping des compagnies low cost.

« Je pense que c’est assez choquant de faire croire que faire un Paris-Marrakech ou un Paris-Prague, ça coûte 15 euros. Ça coûte beaucoup plus que ça à la planète », a déclaré vendredi la ministre au micro de France Inter. Selon la ministre française, « l’urgence climatique » nécessite de telle mesure pour limiter le trafic aérien et réduire les émissions CO2 des avions. Dans les faits, un prix plancher permet surtout surtout de préserver les compagnies traditionnelles (Air France donc en France) de la concurrence des low-cost (easyJet, Ryanair, Vueling, etc) qui pratiquent régulièrement des prix d’appel, parfois inférieurs à 10 euros, pour attirer une large clientèle.
 

Environnement : Elisabeth Borne favorable à un prix plancher du billet d’avion