Covid-19 : les perspectives s’assombrissent dans le secteur des transports

Le Monde, 29 octobre 2020
Publié le 29 octobre 2020

L’annonce du reconfinement représente aussi une mauvaise nouvelle pour le monde du transport, déjà fortement pénalisé depuis le début de la pandémie de Covid-19. Les opérateurs de transport public vont se retrouver dans des situations analogues à celles du premier confinement : baisse très sensible de la fréquentation et maintien de l’offre à un niveau bas (il s’établissait à environ 30 % au printemps).

Cette fois, la différence pourrait être plus marquée entre transport de longue distance et mobilité du quotidien. Les flux des 4 millions d’élèves qui, chaque jour, prennent les transports en commun étant maintenu, il est probable que dans les bus, trains, métros et trams, le niveau de fréquentation minimal du premier confinement (moins de 5 % des passagers habituels) ne soit pas atteint.
 

Covid-19 : les perspectives s’assombrissent dans le secteur des transports