Brittany Ferries s’associe à la start-up américaine Regent pour développer Seaglider, 100 % électrique

Bretagne économique, 15 juin 2021
Publié le 16 juin 2021

A mi-chemin entre l’hydroglisseur et l’avion, le Seaglider fonctionne avec l’effet de sol. Entièrement électrique, il a été inventé par la Start-up Regent (Regional Electric Ground Effect Nautical Transport) basée à Boston aux États-Unis. Brittany Ferries annonce avoir signé un accord de partenariat pour participer à la mise au point et au développement de ce nouveau moyen de transport d'une capacité de 50 à 150 passagers. Objectif de la compagnie maritime bretonne:  naviguer entre le Royaume-Uni et la France d'ici 2028.

Le Seaglider, selon ses créateurs, devrait atteindre la vitesse de 290 kilomètres par heure, avec la technologie de batterie existante, et jusqu'à 800 kilomètres avec les batteries de la prochaine génération. « A titre d’exemple, la traversée entre Cherbourg et Portsmouth pourrait se faire en 40 minutes seulement", précise Brittany Ferries.

►  Brittany Ferries s’associe à la start-up américaine Regent pour développer Seaglider, 100 % électrique