Brittany Ferries : le gouvernement écope pour éviter le naufrage

France info, 16 septembre 2020
Publié le 17 septembre 2020

C'est peu dire que le secteur du transport maritime, et notamment celui des liaisons transmanches, a subi de plein fouet la crise sanitaire. Les mesures de confinement puis la "quarantaine" imposée par nos voisins britanniques a mis un sérieux coup d'arrêt à l'activité. En Normandie, l'un des poids-lourds du secteur à stoppé plusieurs de ces lignes (au départ du Havre et de Cherbourg) et réclamait l'aide de l'etat depuis plusieurs semaines. Cet acteur, la Britanny Ferries, devrait bénéficier de la moitié de l'aide annoncée ce mardi par le gouvernement.

"Nous avons décidé de rembourser l'intégralité des cotisations salariales, comme le demandent les professionnels, pour l'exercice 2021", a indiqué le Premier ministre devant l'Assemblée nationale, en assurant que ce geste représentait quelque 30 millions d'euros. La moitié de cette seomme est destinée  à la compagnie bretonne, a précisé M. Castex en évoquant "un effort exceptionnel" afin de "passer ce cap extrêmement difficile". La Brittany a déjà eu recours aux mesures d'urgence mises en place par le gouvernement pour réduire ses coûts, notamment le chômage partiel et un prêt garanti par l'Etat (PGE) à hauteur de 117 millions d'euros.
 

Brittany Ferries : le gouvernement écope pour éviter le naufrage