Repenser le tourisme pour la reprise post-COVID-19

Travel Daily News, 24 mars 2020
Publié le 24 mars 2020

L'ensemble des infrastructures touristique a subi des dommages incalculables à cause de la pandémie de coronavirus. Mais le ralentissement offre-t-il une chance de repenser radicalement et de redémarrer le tourisme ? Voici 6 conseils à méditer…

Cas confirmés dans 184 pays. Aéroports vides. Flottes aériennes à terre. Frontières fermées, interdictions générales de voyager. Hôtels fermés. Conférences, concerts et événements sportifs reportés. Voyageurs dévorés par la peur. Compagnies aériennes, voyagistes, sociétés d'hôtellerie et de restauration faisant face à l'insolvabilité. Valeurs boursières qui s'effondrent.

C'est ainsi que l'épidémie de coronavirus a dévasté l'industrie du voyage en seulement 60 jours (le premier rapport de situation sur les coronavirus de l’OMS a été publié le 21 janvier.)

De toute évidence, il y avait peu de planification pour faire face à cette épidémie. De plus, le manque de préparation et la réponse hésitante de plusieurs gouvernements d'Asie, d'Europe et d'Amérique du Nord, en a aggravé les conséquences. Beaucoup dans l'industrie croient que les renflouements du gouvernement ne sont pas seulement nécessaires, mais essentiels.

La seule façon positive d'aborder la crise peut être de la considérer comme un moment de pause, de réflexion - et de réinventer le fonctionnement du tourisme.
 

Repenser le tourisme pour la reprise post-COVID-19 (article en anglais)