Remboursement des avoirs : le grand casse-tête des tour-opérateurs

Le Figaro, 10 juin 2021
Publié le 10 juin 2021

ENQUÊTE - Les voyagistes vont devoir rembourser dès septembre les séjours réservés au début de l'épidémie et qui n'ont jamais été reprogrammés.

Les agences de voyages vont-elles pouvoir tenir face au mur de 1,6 milliard d'euros d'avoirs qu'elles vont devoir en partie rembourser à leurs clients à partir du mois de septembre ? La question est sur toutes les lèvres chez les professionnels du tourisme, alors que ces remboursements, décalés de 18 mois par ordonnance en mars dernier, vont revenir après l'été comme un dangereux boomerang. Si nombre d'agences pourraient bien ne pas s'en relever, les compagnies aériennes, elles, ont déjà remboursé la plupart des vols réservés et font montre de confiance pour la reprise.

Le 25 mars 2020, une ordonnance permettait aux seules agences de voyages, et non aux compagnies aériennes, de décaler de 18 mois les remboursements des voyages annulés en cas de "circonstances exceptionnelles et inévitables" ou de "force majeure", soit la majorité des voyages annulés à cause de l'épidémie de covid-19.

Remboursement des avoirs : le grand casse-tête des tour-opérateurs (réservé aux abonnés)