Quel impact de la crise sanitaire sur les offices de tourisme et les agences de développement?

Aquae l'Officiel, 10 juillet 2020
Publié le 10 juillet 2020

ADN Tourisme a mené une enquête auprès de ses adhérents, notamment ceux ayant une activité commerciale, pour appréhender les conséquences de la pandémie. Ceux-ci sont préoccupés par une importante baisse du chiffre d’affaires et la fragilisation du modèle économique.

La crise sanitaire a engendré une chute du chiffre d’affaires de 50 millions d’euros entre mars et juin 2020 pour les offices de tourisme et les agences de développement et de réservation touristique (ADRT) ayant une activité commerciale. C’est ce que révèle une enquête effectuée auprès de plus de 400 adhérents d’ADN Tourisme, qui regroupe les fédérations des acteurs institutionnels du tourisme.

Une baisse de la taxe de séjour préoccupante

Initié du 16 au 30 avril dernier en collaboration avec le CRT (Comité régional du tourisme) Bretagne et la Mona (Mission des offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine), le sondage a pour objectif d’analyser l’impact économique et social de la pandémie de COVID-19 sur ces structures.

Quel impact de la crise sanitaire sur les offices de tourisme et les agences de développement ?