Partira, partira pas... Après le coronavirus, les Français repartiront-ils en voyage ?

Tourmag, 30 mars 2020
Publié le 30 mars 2020

Une fois passée l’épreuve inédite vécue désormais par plus de 2 milliards d’habitants sur la planète, le voyage s’imposera-t-il comme le meilleur moyen de renouer avec la vie ? La question est dans tous les esprits. Mais, la réponse ne peut être catégorique. Plus que jamais, outre les situations spécifiques de chaque pays, divers déterminants sociaux, économiques, psychiques, générationnels s’entremêleront et pourront entraver les envies de prendre le large. Complexe, le touriste ?

Bonne nouvelle : les agences et leurs heureux clients disposeront de 18 mois pour reporter leur voyage. Ce qui les mènera jusqu’ à l’été 2021.

Autres bonnes nouvelles, selon les articles publiés par le quotidien China Daily, alors que la vie reprend peu à peu, les Chinois sont sur les starting-blocks pour repartir en voyage.

Plus précisément, une enquête de la China Tourism Academy et Trip.com menée sur 15 000 individus âgés de 18 à 45 ans recrutés sur une centaine de villes, révèle que 16 % des interviewés choisiraient le mois de mai pour partir si l’épidémie de coronavirus est bien jugulée.

Partira, partira pas... Après le coronavirus, les Français repartiront-ils en voyage ?