Covid-19 : sur la Côte d’Azur, l’hôtellerie de luxe a tiré le rideau

Le Monde, 1er décembre q2020
Publié le 1 décembre 2020

De Cannes à Menton, les palaces sont entrés en hibernation devant la désertion de la clientèle étrangère. Monaco fait exception. Les annonces de licenciements se multiplient.

« Si c’est pour montrer les draps sur les meubles, cela va nous enterrer ! » Pas facile, ces temps-ci, de visiter les palaces de la Côte d’Azur. Autant tenter de réserver au Martinez la veille du Festival de Cannes. L’hôtellerie de luxe, symbole de la Riviera française, est plongée dans un long coma depuis le second confinement, dont les conséquences sociales se font déjà sentir. La date du réveil est inconnue. Le tourisme représente pourtant plus de 15 % de l’activité locale.


Covid-19 : sur la Côte d’Azur, l’hôtellerie de luxe a tiré le rideau