Faut-il repenser les plateformes de l’économie collaborative dans le tourisme ?

t.o.m., 7 juin 2021
Publié le 7 juin 2021

La numérisation du secteur et la désintermédiation des échanges ont permis aux plateformes numériques de construire une nouvelle médiation entre les visiteurs et les destinations. Cette configuration reste majoritairement dirigée par un nombre limité de plateformes avec des répercussions notables pour chacun. Pour questionner ces modèles, nous avons contacté Clément Simonneau, fondateur associé de la plateforme de voyage "Les oiseaux de passage". Après un rappel portant sur le développement des plateformes de l’économie collaborative, nous verrons quels points ont été envisagés pour repenser l’usage de ces outils numériques.

Les plateformes numériques désignent des outils qui rapprochent deux entités pour favoriser les échanges économiques et sociaux. Parmi elles, certaines se différencient autour de l’économie collaborative (ou de partage) par la mise en circulation de produits ou de services pour une vision durable et optimisée de ces biens. Ainsi, le covoiturage existait bien avant l’arrivée du numérique avec des pratiques d’auto-organisations encouragées par certaines entreprises ou collectivités.

Faut-il repenser les plateformes de l’économie collaborative dans le tourisme ?