Plus Belle l’Europe en liquidation judiciaire

L'Echo touristique, 2 avril 2020
Publié le 2 avril 2020

Placé en redressement judiciaire le 11 février 2020, Plus Belle l’Europe n’a pas trouvé de repreneur en cette période de crise.

C’était en février dernier, le Covid-19 commençait sa sournoise attaque sur le monde. Chez Plus Belle l’Europe, la situation était déjà délicate et le tribunal de commerce de Nanterre, le 11 février, plaçait la société en redressement judiciaire… En espérant des jours meilleurs. Les jours meilleurs ne sont pas venus. Mercredi 1er avril, le voyagiste qui avait jusqu’au 31 mars pour se « remettre à flot » s’est vu notifier par le tribunal sa liquidation judiciaire.

Le coronavirus ne lui a pas fait de cadeau, d’autant que l’entreprise s’était positionnée comme spécialise des circuits accompagnés en Italie, l’un des pays plus sévèrement touchés par la pandémie. Initialement positionné sur la Grande Botte, Plus Belle l’Europe s’est ensuite ouvert à d’autres destinations comme l’Espagne, le Portugal ou la République Tchèque. Le tour-opérateur, créé par Frédéric de Fournoux en 2011, a réalisé 10,6 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017.
 

Plus Belle l’Europe en liquidation judiciaire