OTA vs agences physiques : "après la covid, je ne pense pas que les clients basculent tous sur le digital"

Tourmag, 20 octobre 2020
Publié le 21 octobre 2020

La semaine dernière, nous vous faisions part de l'action du Centre Européen des Consommateurs (CEC), auprès de la Commission européenne. L'association de défense des consommateurs, émanation de l'Union européenne, a décidé d'alerter l'instance, afin de dénoncer les trop nombreux agissements contraires à la loi. Nous avons décidé d'appeler, Camille Bertrand, la spécialiste des litiges tourisme au CEC France. Et bonne nouvelle les agences de voyages physiques seraient plutôt bien vues.

Camille Bertrand : Nous avons eu beaucoup de sollicitations, à cause des annulations de vols et différents problèmes d'agences de voyages en ligne.

Plusieurs OTA étrangères pour les consommateurs français nous ont été signalés par les consommateurs. Ces problématiques nous les avions déjà par le passé, mais pas à si grande échelle.

OTA vs agences physiques : "après la covid, je ne pense pas que les clients basculent tous sur le digital"

Mots-clés