Le voyage d’affaires chute de plus de 60 % en 2020

L'Echo touristique, 22 janvier 2021
Publié le 22 janvier 2021

Comme l’ensemble de l’industrie touristique, le voyage d’affaires a été lourdement frappé par la pandémie de Covid-19. Selon le dernier baromètre EPSA-IFTM, « l’annulation en série des événements professionnels a entraîné avec elle la diminution des voyages d’affaires qui enregistre une baisse inédite comprise entre -63 à -72 % en 2020 ».

Mécaniquement, l’impact se ressent sur l’ensemble de la chaîne touristique. Ainsi, l’aérien accuse une perte de 118 milliards de dollars (IATA), et chute au niveau de 2003 en nombre de passagers, avec 1,8 milliard de passagers (contre 4,5 milliards en 2019). L’hôtellerie, elle, enregistre des taux d’occupation situés entre 25 et 30 % (contre 60 % en 2019) et une baisse des prix moyenne autour de 25 %. Les agences de voyages, et notamment les TMC, sont confrontées à une baisse des transactions de l’ordre de -75 à -90 %, alors même que la charge de travail est bien plus lourde (gestion des reports, …).

►  Le voyage d’affaires chute de plus de 60 % en 2020