L'été pourri des voyagistes

Les Echos, 1er août 2020
Publié le 3 août 2020

Le miracle n'était pas attendu, il n'aura pas lieu… Alors que les opérateurs du tourisme domestique français reprennent quelques couleurs avec la saison d'été, le mauvais temps persiste pour les voyagistes tricolores. Ces derniers sont piégés par les nombreuses restrictions aux déplacements de par le monde, toujours sous la menace des résurgences de la Covid-19 en Europe, et, d'une manière générale, pénalisés par un manque de visibilité persistant.

Le président du syndicat professionnel Seto, René-Marc Chikli, le rappelle: « nous avions déclaré début mars que le trafic pour 2020 serait en baisse de 85 % par rapport à celui de 2019. » Et bien, ajoute-t-il, « avec toutes les incertitudes concernant les destinations, nous y serons. » Et ce malgré l'activité réalisée par certains d'entre eux en France.
 

L'été pourri des voyagistes