58 % des voyageurs d’affaires européens prônent le « leaking » pour des déplacements plus verts

t.o.m., 8 juillet 2020
Publié le 8 juillet 2020

La révolution verte est-elle sur le point de voir le jour dans le secteur des voyages d’affaires ? C’est ce qui ressort du premier index des voyages d’affaires durables publié par SAP Concur.

Selon le rapport, 58 % des voyageurs d’affaires européens font fi de la politique et des budgets voyage de leurs entreprises afin de voyager plus durablement. Un comportement encore plus marqué chez les collaborateurs français (63 %). De même, la quasi-totalité des sondés (99 %) se dit prête à consacrer plus de temps à leur voyage si cela améliore sa « durabilité », et 40 % ont déclaré qu’ils seraient même prêts à ajouter plus de quatre heures à leur déplacement si cela rendait le voyage plus « vert », tandis que 3 % des sondés seraient même prêts à ajouter huit heures ou plus à leur trajet pour un voyage plus « vert ». Étonnamment, les collaborateurs du secteur automobile montrent un plus grand engagement pour des déplacements plus vertueux : plus d’un voyageur sur deux étant prêt à ajouter plus de 4h à leur déplacement. Un comportement moins marqué dans le secteur des services, où seulement 26 % des sondés se disent prêt à faire une croix sur leur confort pour le bien de la planète.

58 % des voyageurs d’affaires européens prônent le « leaking » pour des déplacements plus verts