Mont Saint-Michel : l'État triple sa contribution et charge un établissement public de la gestion

France Info, 13 décembre 2019
Publié le 13 décembre 2019

Le Mont-Saint-Michel, site le plus visité de Normandie, sera géré à partir du 1er janvier par un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) dans lequel l'État triplera sa contribution, a annoncé vendredi le ministère de la Culture.

Alors même qu'un autre établissement public vient de voir le jour pour le chantier Notre-Dame, le ministre de la Culture Franck Riester a salué l'entrée en vigueur de ce nouvel EPIC pour gérer la « Merveille ».

« La réussite de ce projet hors-normes dépend maintenant de chacun : du gouvernement, déterminé à s'engager dans la durée au service d'un site mondialement connu et qui parle au cœur de tous les Français, autant que des acteurs territoriaux pour lesquels le nouvel établissement représente un nouveau levier de développement », a-t-il prévenu.

Mont Saint-Michel : l'État triple sa contribution et charge un établissement public de la gestion