Le musée Rodin contraint de vendre des œuvres originales pour faire face au manque de visiteurs

Le Parisien, 6 juillet 2020
Publié le 7 juillet 2020

Le musée Rodin, qui rouvre ses portes le 7 juillet, va devoir compenser financièrement la baisse attendue de sa fréquentation avec la pandémie de Covid-19.

Depuis 1919, le musée Rodin, situé rue de Varenne à Paris - ainsi qu'à Meudon -, assure la conservation et la diffusion des œuvres du sculpteur Auguste Rodin, décédé en 1917. Cet écrin de l'hôtel particulier Biron, entouré par l'un des plus beaux jardins de la capitale, va rouvrir ses portes au public dès mardi 7 juillet à partir de 10 heures.

Contrairement à d'autres, ce musée, qui reçoit chaque année près de 550 000 visiteurs dont 75 % d'étrangers, n'a aucune subvention. Pour s'autofinancer, il ne peut compter que sur sa billetterie, la vente de reproductions de bronzes du sculpteur, mais aussi la privatisation des lieux pour des événements.

Le musée Rodin contraint de vendre des œuvres originales pour faire face au manque de visiteurs