Tourisme : mettre fin au centralisme parisien

Enviscope, 20 février 2020
Publié le 20 février 2020

« Il n’y a pas d’aménagement touristique du territoire ». C’est ce qu’a répété le 19 février Jean-Pierre Mas, Président des Entreprises du Voyage, lors de l’émission de France Inter le Téléphone sonne. Le thème du débat était le suivant : les méfaits de la surfréquentation touristique sur quelques villes comme Venise, Barcelone, La Haye… Et Paris.

En France, Paris a bien ce statut d’entrée quasi unique dans le pays, avec deux aéroports qui reçoivent autant de voyageurs que tous les autres aéroports français réunis. Les conséquences sont insupportables.

Tourisme : mettre fin au centralisme parisien