www.dgcis.gouv.fr/tourisme

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Veille sectorielle > Technologies et Innovations > Tourisme : Le patrimoine immatériel est encore négligé par les pouvoirs publics

Tourisme : Le patrimoine immatériel est encore négligé par les pouvoirs publics

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
lagazette.png

La Gazette - 4 novembre 2013

Publié le 4 novembre 2013

Thématique: Patrimoine/Heritage, Nouvelles technologies


Le tourisme présenté comme un opportunité de développement peut être aussi un prédateur économique et vécu comme une activité parasite pour les habitants d'un territoire. Peu à peu, les acteurs institutionnels et privés changent de paradigme pour développer des projets plus participatifs, durables et tournés vers l'expérience. Au centre de ces nouvelles préoccupations : la patrimoine immatériel, qu'il reste encore à valoriser.
En France, onze éléments ont déjà été inscrits au patrimoine immatériel de l’Unesco dont le repas gastronomique, le chant corse, la dentelle d’Alençon, le Fest-Noz, le compagnonnage ou l’équitation de tradition française. L’Hexagone a également déposé à l’Unesco deux autres dossiers, celui des ostensions limousines (exposition de reliques de saints locaux escortées tous les sept ans par des dizaines de milliers de personnes) et celui du gwoka (ou gwo ka, percussions guadeloupéennes). « Malheureusement ce patrimoine immatériel est très peu mis en valeur », regrette sur son blog Evelyne Lehalle, directrice de NTC (Nouveau tourisme culturel). « C’est pourtant notre art de vivre qui attire 80 % des visiteurs », poursuit-elle.

en savoir plus


Avertissement

Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas une position officielle.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme
Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr Site du gouvernement