http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Pays > Royaume-Uni > ROYAUME-UNI - UNITED KINGDOM

ROYAUME-UNI - UNITED KINGDOM

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
Le nombre de visites au Royaume-Uni par des résidents étrangers a diminué par rapport au même mois l'année précédente, ceci pour le troisième mois consécutif en Février 2015 s'établissant à 2.100.000 visites. Mais gloablement,  sur les 12 derniers mois, la croissance est de 4%.

Veille Atout France

 

Selon l’ONS (Office for National Statistics) au cours des 2 premiers trimestres de 2014,  les voyages à l’étranger des Britanniques ont progressé de +6,1% par rapport à la même période en 2013,  les visites vers la France sont également en augmentation de +3,7%.  Cependant, les dépenses ont globalement diminué de -16,8%, et de -22,2% vers la France. Cette baisse de la dépense a aussi affecté l’Espagne (première destination des Britanniques) avec -29,2%. 
Les tendances prévisionnelles pour la saison estivale qui vient de s’achever semblent positives en ce qui concerne les Britanniques, ce que devraient confirmer les résultats de juillet à septembre 2014. (lettre de veille novembre 2014) 

MICE : La France garde sa place de première destination étrangère pour les voyages d’affaires des Britanniques


Présentation du Royaume-Uni

données générales, données géographiques, données démographiques, données économiques

Tourisme : données nationales

2014 :
- 8ème destination touristique mondiale, en terme d'arrivées
- Arrivées : 31,2 millions (chiffres 2013)
- Recettes : 45,3 milliards de dollars (7ème rang)
- Dépenses : 57,6 milliards de dollars  (OMT, baromètre avril 2015)

Clientèle pour Paris Ile-de-France
Retrouvez toutes les informations relatives à la clientèle britannique : profil, type de voyage, hébergement, moyens d'information et de réservation, activités, sites visités, dépenses, satisfaction... sur le site du CRT Paris Ile-de-France

 

Politique touristique : stratégie et budget


Le tourisme représente la troisième industrie pour le Royaume-Uni au niveau des recettes de la balance des paiements. Il contribue de manière directe et indirecte à 10% du PIB pour un montant de 106 milliards de £ , représente plus de 2, 58 millions d’emplois et 200 000 entreprises.
 Sur la contribution du tourisme à l'économie britannique voir le rapport Deloitte 2013 : Tourism: jobs and growth The economic contribution of the tourism economy in the UK",
Un rapport estime que le tourisme émetteur britannique contribue à hauteur de 28.3 milliards de £ à l'économie britannique -  Outbound travel’s £28.3 billion economic contribution revealed by ABTA

Le British Tourist Authority (BTA)
est un organisme de droit public financé en partie par le ministère de la culture, media et sports (DCMS) pour assurer la promotion du pays en tant que destination touristique à l’étranger, et pour assurer la coordination du marketing sur son marché domestique. VisitBritain est l’organisme responsable pour la promotion de toute la destination Grande-Bretagne. Au sein de la structure de VisitBritain a été créé VisitEngland, qui dispose d’un budget de promotion spécifique (qui fait partie de la subvention allouée par l’Etat à Visit Britain) pour promouvoir l’Angleterre sur les marchés européens de proximité et le marché domestique, notamment au travers de l’utilisation conjointe du réseau international. Il existe deux autres organismes, VisitWales (Pays de Galles) et VisitScotland (Ecosse), chacun responsable de la promotion de sa destination.
 
2010 et 2011 ont été des années de changements importants pour Visit Britain, notamment sur le plan budgétaire. A l’automne 2010, suite au « comprehensive spending review » du gouvernement britannique, l’Etat a prévu de réduire sa subvention à VisitBritain de 34% d’ici 2014-2015. L’aide financière gouvernementale totale à l'office du tourisme britannique, sur les années fiscales 2011-12 à 2014-15, est de 128,6 millions de livres (GBP) dont 95,6 millions sont alloués à Visit Britain et 33 millions à Visit England.
La politique touristique affichée par le gouvernement en mai 2011 est construite autour de 3 objectifs principaux :
 
- Accroître la proportion de résidents britanniques qui prennent des vacances sur le territoire national afin qu’elle soit comparable à celle de ceux qui séjournent à l’étranger ;
- Améliorer la productivité du secteur ;
- Accroître de 4 millions le nombre de visiteurs étrangers entre 2011 et 2014 (pour une augmentation de recettes de 2 milliards de GBP), grâce notamment à une campagne en partenariat de 100 millions de GBP.
Compte tenu du contexte budgétaire et des orientations stratégiques définies, il est prévu de concentrer les moyens sur la mise en place de campagnes internationales importantes déclinées sous trois axes, « classique », « dynamique » et « luxe », avec un slogan commun « Britain – You’re Invited ».
 
La politique de décentralisation du gouvernement, en supprimant les « Regional Development Agencies » qui disposaient de fonds publics destinés exclusivement au tourisme, risque d’aboutir à une baisse des budgets locaux d’investissements, malgré la création des « Local Enterprise Partnerships » (structures partenariales public - privé spécifiques à l’économie locale mais ne disposant pas forcément de fonds dédiés au tourisme) et l’existence des « Destinations Management Organisations », structures locales spécifiques au tourisme.

Dépenses de promotion

Visit Britain, un organisme comparable à Atout France a été doté en 2005 d'un budget de 100,6 millions d'euros, dont la plus large part a été consacrée à la promotion de la Grande Bretagne à l'étranger, le restant ayant été affecté à la promotion sur le marché domestique. Les trois quarts de ce budget proviennent de l'Etat.
Les principaux objectifs de Visit Britain sont de faire contrepoids à la prédominance de Londres sur le marché en renforçant la promotion des régions, de développer le tourisme sur l'ensemble de l'année, de cibler plus finement les actions de promotion notamment par le biais des nouvelles technologies.
En juin 2011Visit Britain a formé un partenariat de 4 ans avec la Compagnie low-cost EasyJet pour lancer une campagne de promotion de la Grande-Bretagne comme destination touristique, auprès des passagers d'EasyJet. Ce partenariat est évalué à 18 millions en livres sterling et échange d'opérations marketing. Il entre dans la stratégie de Visit Britain, dont le budget a été fortement réduit, qui est de générer un partenariat de 50 millions de livres sterling pour rajouter à son propre budget de £50 millions, afin de créer un total de £100 millions destinés à une vaste campagne de communication. (source Lettre de veille Atout France, juin 2011)
En 2013 le budget de Vistbritain s'élève à 20 millions de £ (environ 30 millions d'euros)
Pour l'année 2014/2015 : le gouvernement a prévu une coupe budgétaire de 5%

Bilan de l'année 2014


Les 10 premiers marchés émetteurs : volume et dépenses


Source: Visitbritain

Rapport du Parlement britannique sur le tourisme au Royaume-Uni
Ce rapport contient les statistiques relatives aux visiteurs étrangers et aux déplacements des britanniques, la contribution du tourisme à l'économie britannique et la politique du tourisme du Gouvernement .Télécharger le rapport

Le nombre de visites en 2014 a atteint un record à 34,4 millions avec une dépense moyenne par visite de £ 636. La tendance à long terme est à la baisse, mais en 2014, la durée moyenne de séjour a rebondi à des niveaux de 2009.








Organismes nationaux de promotion touristique: England: http://www.visitbritain.com/ Northern Ireland : http://www.discovernorthernireland.com/ The Belfast Welcome Centre Website: http://www.gotobelfast.com Scotland : http://www.visitscotland.com/ Wales : http://www.visitwales.com


Bonnes pratiques

Contributions au Groupe de travail international sur le développement du tourisme durable-présentation des bonnes pratiques

 

Actualités


mise à jour le 26 mai 2016


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr