http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Politique > Rapport du Conseil de promotion du Tourisme du 11 juin 2015

Rapport du Conseil de promotion du Tourisme du 11 juin 2015

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
Gouvernement - marianne

Ministère des Affaires étrangères, le 11 juin 2015

Publié le 11 juin 2015

Thématique: Politique, Politique du tourisme, Rapport officiel


Lointain héritier du « Grand Tour » qu’accomplissaient rituellement les jeunes aristocrates du XVIIIème sur les traces de Goethe ou de Lord Byron, le tourisme n’a de nos jours plus rien d’un passe-temps de luxe. Sa part dans l’économie – en France, 7% du PIB et 2 millions d’emplois non délocalisables – ne cesse d’augmenter, et les Etats de rivaliser pour en capter les bienfaits.

Dans ce nouveau « steeple-chase des nations », la France part avec plusieurs longueurs d’avance. La formidable variété d’expériences qu’elle offre à ses visiteurs, alliant nature et culture, art de vivre et pittoresque, en fait une destination à part – la première, en nombre de visiteurs. Cette position n’est toutefois pas un acquis qui nous serait dû par l’histoire. A regarder le revenu global généré par cette activité, nous rétrogradons à la quatrième place. Et la concurrence se renforce.

Aux origines de cette situation paradoxale se trouve sans doute la croyance, répandue en France, et à tort, que ce secteur n'a pas besoin d’appui tant il appartient à notre patrimoine. Il existe pourtant des marques fortes, susceptibles d’attirer, auxquelles ne correspond aucune offre touristique suffisante (Cognac, Champagne). L’investissement est resté faible quand nos concurrents finançaient massivement de nouvelles infrastructures. Il y a aussi probablement un manque d’organisation des professions et un défaut de gouvernance globale. La structure administrative pilote a été ballotée d’un ministère à l’autre (transports, industrie, économie etc.) pour finir en sous-direction au sein de la vaste direction générale des entreprises dans la sphère de Bercy. L’agence Atout France dispose d’une précieuse expertise mais manque de moyens et de poids dans le dispositif qui comprend les agences communales, départementales et régionales de développement touristique.

Consulter le rapport.


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr