www.tourisme.gouv.fr

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Veille régionale > Normandie > Normandie : une saison qui se termine mieux qu’elle a commencé.

Normandie : une saison qui se termine mieux qu’elle a commencé.

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
crt Normandie.jpg

CRT Normandie - 17 septembre 2012

Publié le 18 septembre 2012

Thématique: Fréquentation régionale


Au niveau national, le bilan de saison est qualifié de mitigé, avec des résultats en léger repli. En Normandie, la tendance est plus marquée. La saison 2012 s’est en effet déroulée dans des conditions difficiles. En plus de la conjoncture économique défavorable, l’installation de la pluie entre avril et mi-juillet a contrarié le tourisme normand du printemps et du début de l’été. Il a fallu attendre août pour voir la situation, météorologique et touristique, s’améliorer. Un mois d’août correct ne compensant pas un début de saison manqué, le bilan s’annonce décevant. Les chiffres d’affaires sont en retrait, plus encore que la fréquentation.
Une saison qui se termine mieux qu’elle a commencé.
Un début au ralenti.
Excellent en 2011, le début de saison fut à peine correct en 2012. Cette année, avril, mai, juin et une bonne partie de juillet se sont déroulés sous la pluie et dans un contexte économique dégradé.
Avec ses quatre jours fériés en semaine, mai offrait plusieurs possibilités de ponts, laissant envisager une très bonne activité touristique. Finalement, il n’a pas fait mieux que mai 2011, au calendrier sans pont. Le week-end du 1er et celui du 8 mai, marqué par le 2ème tour des élections présidentielles, n’ont pas attiré les foules. L’Ascension et la Pentecôte ont eu plus de succès.
Le mois de juin avait peu d’atouts cette année : météo exécrable, absence de jour férié, deux week-ends électoraux… Il fut donc calme et très en retrait par rapport à l’excellent mois de juin 2011.
La morosité du début de saison s’est prolongée en juillet. Aux difficultés économiques et aux mauvaises conditions météorologiques s’est ajouté le retard d’une semaine dans le calendrier des vacances scolaires. Ce cumul de facteurs défavorables aux séjours touristiques a fait de juillet 2012 un mauvais mois, à la fréquentation encore inférieure à celle, déjà peu satisfaisante, de la saison précédente.
Une reprise en août.
Les professionnels du tourisme ont retrouvé un peu d’enthousiasme en août. Le temps, plus ensoleillé que lors des mois précédents, a également été plus propice au tourisme. Attentistes jusqu’alors, de nombreux touristes se sont décidés à partir, très souvent à la dernière minute. Parmi eux, des personnes qui avaient prévu un séjour plus tôt dans la saison mais qui l’ont finalement différé, en espérant profiter de conditions plus agréables à un autre moment. Les dernières semaines d’août ont été particulièrement fréquentées cet été et certains sites affichent même des résultats record sur ce mois.
A défaut d’être exceptionnel, le mois d’août amortit la chute du début de saison.
Une bonne fin de saison ?
A fin août, le bilan de la saison se montre peu satisfaisant. Si, à cette date, la saison est bien avancée, elle n’est pas pour autant terminée. Septembre, mois touristique important, peut encore offrir de belles journées et permettre aux professionnels de terminer la saison sur une note positive.

 

fichier(s) joint(s)


Avertissement

Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas une position officielle.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme
Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr Site du gouvernement