www.dgcis.gouv.fr/tourisme

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Veille sectorielle > Économie > Les résidences urbaines, un secteur porteur malgré la crise

Les résidences urbaines, un secteur porteur malgré la crise

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
mkg hospitality

MKG Hospitality - 2 janvier 2013

Publié le 2 janvier 2013

Thématique: Résidence de tourisme, Hébergement


MKG Hospitality vient de publier la première étude de cette ampleur qui fait le point sur l’évolution du marché et sur l’activité des grands acteurs de la résidence de tourisme en France.
Né dans les stations de montagne et du littoral, le concept de la résidence de tourisme a désormais gagné le coeur des villes où il connaît un formidable développement, soutenu par les dispositifs de défiscalisation, et des performances supérieures à l’hébergement hôtelier traditionnel. Cette étude alimente la réflexion sur les conditions de développement de nouvelles capacités d’hébergement marchand, sur l’évolution nécessaire des concepts, sur le soutien public à l’investissement dans un secteur reconnu comme «cause nationale».
On comprend à travers cette étude que la première caractéristique du marché des résidences de tourisme réside dans un développement fortement orienté par les dispositifs de défiscalisation qui se sont succédés depuis les années 80. Ce qui a fait son succès a également provoqué le choc des années 2009-2011, avec la défaillance de nombreux opérateurs après les dérives induites par la défiscalisation en zone rurale.
Secoué, le marché s’est vite remis en ordre de marche en favorisant désormais les implantations de centre ville et le développement du concept «city». Repris par les opérateurs traditionnels, il a suscité également l’arrivée de nouveaux acteurs, alléchés par la bonne affaire. De fait, le succès commercial du secteur s’apprécie particulièrement en 2012 pour les résidences urbaines qui affichent une progression soutenue de leur RevPAR (+6,3 % sur les trois premiers trimestres) grâce à l’évolution favorable des prix moyens.
L’avenir des résidences de tourisme passe notamment par une mise à jour des concepts. Elle a été stimulée par la nouvelle classification, largement adoptée par le secteur. Bon élève du nouveau classement - il y a aujourd’hui davantage de résidences classées qu’avant la mise en oeuvre du nouveau dispositif -, le secteur des résidences a poussé les autres formes d’hébergement à se remettre en cause : «Sur le plan marketing, la dynamique autour de la nouvelle classification des résidences et le développement de ces produits sur de nouveaux espaces, en zone urbaine, participent à
l’évolution de l’hébergement marchand en France dans sa globalité et suscite des réflexions de fond autour des nouveaux concepts et des nouveaux produits», indique l’étude en insistant sur le rôle moteur du secteur. Elle précise notamment : «Dans les destinations à vocation loisirs, on constate une montée en gamme des résidences en réponse à la concurrence grandissante de l’hôtellerie de plein-air et notamment des formules mobile home. Tandis qu’en milieu urbain le marché enregistre l’arrivée de nouveaux acteurs davantage centrés sur les entrées de gamme».
A travers les différents chapitres, l’étude reprend notamment :
• Un historique des conditions du développement des résidences de tourisme en France, notamment à travers l’impact de chaque nouveau dispositif législatif applicable au secteur.
• L’évolution plus récente de ce développement en milieu urbain, après une implantation tournée vers les clientèles loisirs.
• Le palmarès national des opérateurs, toutes zones confondues (Podium : Pierre&Vacances-Center Parcs, Lagrange, Odalys)
• Le palmarès des opérateurs par grandes zones urbaines (Podium : Appart’City, Adagio, Park&Suites)
• L’adoption de la nouvelle classification des résidences de tourisme, et notamment pour les résidences urbaines.
• Une étude approfondie des stratégies tarifaires par types de destinations, déclinées en basse et haute saisons, portant sur un large échantillon de 850 résidences, soit 65 000 appartements, toutes catégories.
• Un focus spécifique sur les résidences urbaines : taux d’occupation, prix moyen et RevPAR, par marché.

en savoir plus


Avertissement

Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas une position officielle.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme
Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr Site du gouvernement