http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Pays > Autres pays > Japon > JAPON - JAPAN

JAPON - JAPAN

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact

Le Japon envisage de doubler le nombre des visiteurs étrangers en 2020

 
Le gouvernement japonais envisage d'augmenter le nombre de visiteurs étrangers annuels à 20 millions d'ici les Jeux Olympiques de 2020, environ deux fois plus du nombre de 2013, a déclaré vendredi le Premier ministre japonais Shinzo Abe.
 japan tourism agency.png2014 : record de visiteurs pulvérisé avec 13,4 millions de visiteurs (+30%)

(source : Japan tourism agency+Afp - 20 janvier 2015)

"Avec une progression de 3 millions en un an, le nombre de visiteurs étrangers au Japon en 2014 a atteint le total inédit de 13,41 millions, ce qui crédibilise l'objectif de 20 millions en 2020, année des jeux Olympiques de Tokyo, a annoncé le gouvernement. Les variations favorables des cours des monnaies, les assouplissements pour la délivrance de visas, un flux accru de touristes asiatiques et divers autres facteurs, dont l'attraction que suscite le Japon en Europe, se sont conjugués pour doper les chiffres, selon l'Organisation nationale du tourisme (JNTO). "Parmi les 18 provenances les plus importantes, 16 ont affiché un record l'an dernier", s'est-elle félicitée, et "à part la Russie, pour les 17 autres, la progression annuelle a atteint au moins 10%". Le nombre de Chinois ayant séjourné l'an passé dans l'archipel a presque doublé sur un an, à 2,41 millions d'individus, ce qui en fait la troisième origine la plus représentée après Taïwan (2,83 millions, +28%) et la Corée du Sud (2,75 millions, +12,2%). Hong Kong (+24,1% à 925.900 visiteurs), la Thaïlande (+45% à 657.600), la Malaisie (+41,3% à 249.500) ou encore les Etats-Unis (+11,6% à 891.600) et l'Australie (+23,8% à 302.700) sont d'autres grands contributeurs à la hausse fulgurante enregistrée. L'augmentation du nombre de touristes européens a été relativement plus modeste (+15% pour les Français, les Britanniques et les Allemands), mais a été aidée par des monnaies renforcées vis-à-vis du yen. Fier de cette exceptionnelle performance, le gouvernement japonais se prend à rêver d'atteindre son but qui paraissait initialement illusoire, surtout lorsqu'avait été interrompue en 2011 la progression à cause du tsunami et de l'accident nucléaire de Fukushima. Cette catastrophe n'est apparemment désormais plus un frein. "L'objectif d'un total de 20 millions de visiteurs en 2020 est devenu réaliste. Cette année, grâce à l'affaiblissement du yen, à une extension du système de détaxe et à un nouvel allègement des conditions d'octroi de visas aux Chinois, j'espère que la barre des 15 millions pourra être dépassée", a déclaré le ministre des Transports et du tourisme, Akihiro Ota.
Ce dernier a cependant souligné la nécessité de renforcer les infrastructures de transport et d'hébergement des visiteurs".
In November 2014, the number of international travelers to Japan exceeded 1,000,000 for the nine months running, became 1,169,000.

 

 

OMT
2014 :
- 22ème destination touristique mondiale, en terme d'arrivées
- Arrivées : 13,4 millions
- Recettes :  18,9 milliards de dollars (17ème rang)
- Dépenses : 19,3 milliards de dollars
(OMT, baromètre avril 2015)

Clientèle pour Paris Ile-de-France
Retrouvez toutes les informations relatives à la clientèle japonaise : profil, type de voyage, hébergement, moyens d'information et de réservation, activités, sites visités, dépenses, satisfaction... sur le site du CRT Paris Ile-de-France

Voir aussi
Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2014 : les fiches pays

mise à jour le 24 septembre 2015


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr