http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Pays > Italie > ITALIE - ITALY

ITALIE - ITALY

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact

SOMMAIRE

- Présentation du pays : données générales
- La Politique du tourisme : organisation, budget, stratégie
Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2014 : les fiches pays
- Statistiques du Tourisme international
- Le marché
-  et recommandations pour l’aborder
- Dernières actualités

Politique touristique de l'Italie : organisation, budget, stratégie

 Publication des décrets d'application de la loi tourisme : des crédits d'impôts et la réorganisation de l'ENIT , 31 juillet 2014
Les 5 piliers de l'action du gouvernement sur ​​le tourisme sont : la croissance du tourisme, le développement des circuits touristiques innovants, le soutien à la numérisation, le classement hôtelier et la promotion.
Le décret prévoit:

- un crédit d'impôt de 30% pour la réhabilitation des structures touristiques et les
 investissements dans le numérique,
- réexamen du système de classement hôtelier, dans le but de l'adapter à celui adopté au niveau européen et international: le nouveau classement, qui sera déposé dans les trois mois après l'entrée en vigueur de la loi, tiendra compte à la fois de l'accessibilité et de l'efficacité énergétique des structures.
- simplification des procédures pour la création et la poursuite des activités entrepreneuriales. A partir de 2015 les entreprises touristiques créées par des personnes de moins de 40 ans disposeront également d'avantages fiscaux.

- Mesures concernant l'ENIT
L'ENIT, Agence nationale du tourisme est mis sous tutelle du ministère du Patrimoine, des activités culturelles et du tourisme (décret du 31 mai 2014) pour réduire les dépenses publiques, améliorer la promotion du tourisme national et sa commercialisation: la tâche de l'Agence pour le tourisme sera de promouvoir et d'encourager la commercialisation de services touristiques, culturelles et gastronomiques, notamment des produits typiques commercialisés en Italie et à l'étranger, en particulier à travers les réseaux numérisés. La nouvelle feuille de route comporte la réorganisation des bureaux à l'étranger, la gestion des cartes régionales aussi bien virtuelles que des applications smartphone, le nouveau visage de l'ENIT sera B2C. Il aura dans ses compétences l'Observatoire national du tourisme
Extraits de la Conférence de presse de Dario Franceschini, ministre de la Culture et du Tourisme sur la réorganisation de l'ENIT,
Le 30 Novembre, le commissaire spécial de l'ENIT, Cristiano Radaelli, doit se soumettre aux règlements et à la mission de la future Agence nationale du tourisme selon Dario Franceschini.
Mara Manente directrice de CISET : "L'année 2013 a été l'année où nous avons récupéré les marges économiques, et où le tourisme international, avec 33 milliards de chiffre d'affaires, a finalement marqué le second semestre, après la période difficile des sept dernières années.

Structure de l'ENIT 
la structure organisationnelle de l'ENIT
L’Italie annonce son nouveau plan de stratégie touristique
Ce plan a été préparé en étroite collaboration avec The Boston Consulting
Voir l'étude de Boston Consulting Group "Turismo Italia 2020
http://fr.scribd.com/doc/121265119/TURISMO-ITALIA-2020-Leadership-Lavoro-Sud

Un budget de 25 millions d’euros accordé à la région Lombardie (Atout France, juin 2015)
La Région Lombardie adopte de nouvelles dispositions concernant le tourisme.
Le tourisme en Lombardie peut compter sur 55 000 entreprises, sur le professionnalisme de près de 240 000 employés et essentiellement sur la richesse de l’offre que peut offrir Milan et sa région, c'est-à-dire, une ville d’art, un tourisme religieux, la gastronomie et l’ethnologie, la nature (Lacs et Montagnes) avec un certain bien-être propre à l’Italie (La Dolce Vita). En Lombardie, sur l’année 2014, les arrivées ont été de 13,6 millions, soit 6,6% de l’Italie et 6.9% de l’étranger, pour un nombre total de 33.960.640 nuitées. Toutefois, avec l’EXPO 2015 à Milan, le nombre de visiteurs devrait quasiment doubler durant cette période, c’est pourquoi un budget de 25 millions d’euros participera aux travaux d’infrastructures et à la promotion de la ville de Milan :
· Restructurer et aménager la ville
· Augmenter son attractivité
· Améliorer l’accueil des visiteurs
 

Statistiques du tourisme international


2015
- Pour le premier semestre 2015, augmentation du nombre d'entrées internationales de 3,2% par rapport à la même période sur l'année précédente
- Sur les sept premiers mois de 2015, les dépenses touristiques ont attient 20 625 millions d'euros soit une augmenation de 5,5% par rapport àa la même période en 2014. Cette augmentation est encore plus prononcée si on ne prend en compte que les dépenses dans le cadre de vacances (+7,5%).
(source: ENIT)

2014
- 5ème destination touristique en terme d'arrivées
- arrivées : 48,6 millions
- recettes : 45,5 milliards de dollars (6ème rang)
- dépenses : 28,5, milliards de dollars (OMT, baromètre avril 2015)


2013 fut l’année du rebond, 2014 préfigurait une reprise et 2015 devrait être le signe d’une embellie retrouvée pour le marché italien à destination de la France.

 La destination France reste appréciée par les Italiens avec une augmentation de +0.9% en 2014 des nuitées hôtelières soit 5,.4 millions de nuitées. De plus la desserte aérienne évolue avec 874 liaisons entre l’Italie et la France desservant 10 villes italiennes. Ces liaisons sont en augmentation constante vers les capitales régionales françaises. Les fréquences ferroviaires sont, elles aussi, en progression avec le TGV Milan/Turin vers Chambéry, Lyon et Paris. L’exposition universelle de Milan, évènement international et levier majeur du marketing territorial pour l’année 2015 ainsi que l’action de Atout France, en synergie avec les partenaires publics et privés en régions, ont permis à la destination France d’être mise en avant de façon prégnante sur le marché italien. Des destinationsde proximité, présentes à l’exposition universelle, comme la région Rhône-Alpes, pourront notamment profiter de cet événement pour renforcer leur position. Une nouvelle application mobile multilingue « France Collection », téléchargeable sur téléphones mobiles et tablettes a été crée par Atout France et sera commercialisée durant cette exposition universelle. Elle vise à offrir aux visiteurs internationaux du Pavillon de France une visite virtuelle des destinations et des grands sites français, avec des choix multiples de navigation, par territoire et par thème.
 
Christian Kergal- Directeur d’Atout France pour l’Italie et la Grèce
christian.kergal@atout-france.fr
Alexandre Bezardin - Directeur adjoint et marketing
alexandre.bezardin@atout-france.fr

 Tendances et évolution des comportements des touristes italiens en 2015

La spontanéité des Italiens en matière de réservation se confirme. Les principales raisons qui conduisent les italiens à voyager sont le repos et le divertissement. Les jeunes ont davantage l’intention de voyager que le reste de la population (47%). En matière de réservations, la spontanéité des Italiens est en constante croissance. Les réservations en last minute sont très élevées : 48% des réservations s’effectuent seulement 15 jours avant le départ. 67% des Italiens expliquent leur volonté de réserver à la dernière minute par le souhait de bénéficier d’offres avantageuses; (20%), pour l’excitation et la spontanéité (15%), pour casser la routine du quotidien (13%). Les voyageurs italiens présentent le plus bas taux de repeaters en Europe (seulement 42% contre 56% en moyenne en Europe) . Ils sont aussi les plus ouverts à « l’aventure » en 2015 (87% contre 59% en moyenne en Europe).n Italien sur trois effectue un voyage shopping, les périodes de soldes sont donc prises en compte. Cependant, il faut noter de fortes différences régionales : le taux atteint 61% au Nord-Ouest contre 51% au Sud et dans les îles. Les villes d’art sont très prisées en ce début d’année et resteront les principales destinations. Un Italien sur deux choisit ces destinations. Les pays qui attirent le plus les Italiens sont : l’Espagne (34%), les Etats-Unis (29%), la France (26%) et le Royaume Uni (24%). Les Italiens et le web : Les mobiles et les tablettes, premiers vecteurs pour la navigation sur internet : 15 millions d’Italiens se connectent chaque jour à Internet via un Smartphone.Source : Observatoire National du Tourisme italien - Banca d’Italia - Confturismo-Confcommercio – Istituto Piepoli  (Atout France, juin 2015)

Clientèle pour Paris Ile-de-France
Retrouvez toutes les informations relatives à la clientèle italienne : profil, type de voyage, hébergement, moyens d'information et de réservation, activités, sites visités, dépenses, satisfaction... sur le site du CRT Paris Ile-de-France

Le marché touristique italien


Le secteur du tourisme et des voyages représente 13,4% du PIB pour l'année 2013, il est le secteur le plus important de l'économie italienne. Ce est ce qui ressort du  XIXème Rapport du tourisme italien (mai 2014) Au mois de Janvier 2014 le solde positif de la balance des paiements est de 221 millions d'euros, contre un solde de 140 millions à la même période l'an dernier. Les dépenses des voyageurs étrangers en Italie montent à 1782 millions d'euros , en hausse de 9,0 pour cent ; ceux des voyageurs italiens à l'étranger , à 1,562 M € , ont augmenté de 4,4 pour cent . Source : Banca d'Italia

Le tourisme international en Italie
les touristes internationaux
  ont dépensé 34,154 millions d'euros en Italie entre Janvier et Décembre 2014 par rapport à 33.064.000 en 2013. En 2014 le solde net de la balance des paiements du Tourisme en Italie reste donc positif et élevé à € 12,454 milliards, mais légèrement inférieur à celui enregistré l'année précédente. La contraction est générée par une augmentation des sorties touristiques internationaux plus élevés que les revenus internationaux.
L'Italia e il turismo internazionale. Risultati e tendenze per incoming e outgoing nel 2014 (dai dati Banca d'Italia)
(link esterno)15ma Conferenza CISET - Venezia, 23 aprile 2015

Italie: chiffre d'affaires 2014 et forte croissance attendue pour le tourisme en 2015 (étude)
Le tourisme italien devrait enregistrer une hausse de 1,7% de ses recettes en 2015, dépassant ainsi les prévisions de croissance annoncées pour l'économie du pays en général. Le secteur touristique a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires de 162,7 milliards d'euros en employant environ 2,5 millions de personnes en Italie, selon le Conseil mondial du voyage et du tourisme (WTTC) et en 2015, ce chiffre d'affaires devrait progresser de 1,7% et les emplois de 1,4%. D'ici à la fin 2015, le tourisme représentera 10% du produit intérieur brut italien, avec plus de 165,5 milliards d'euros de recettes et 2,6 millions d'emplois, assure le WTTC.
Selon de récentes prévisions de l'Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE), le produit intérieur brut (PIB) italien devrait croître de 0,6% en 2015 et de 1,3% en 2016.
Les prévisions optimistes du tourisme sont cependant favorisées par la perspective de plusieurs grands événements comme l'exposition du Saint-Suaire à Turin à partir de la mi-avril, mais surtout l'Exposition universelle de Milan de mai à octobre et le Jubilé extraordinaire décidé par le pape François à partir de décembre. Afp, 24 mars 2015
Départs en vacances des Italiens :  (lettre veille AF novembre 2014)
  • + de 34 millions (57.5% de la population);
  • 63 154 000 voyages;
  • 1,84 voyage par personne
  • 75% des Italiens sont restés en Italie
  • 20,2% des Italiens ont voyagé à l’étranger (22,9% issus du Latium, 22,5% de la Lombardie et 17,8% du Piémont).

Principales tendances du marché et recommandations pour l’aborder

Les départs des Italiens sont plus échelonnés et tardifs dans la saison.
Bien que les touristes italiens se concentrent à Paris, à Disneyland, sur la Côte d’Azur, à Lourdes et en Corse, il y a une aspiration réelle à découvrir d’autres destinations et thématiques, facilitée par le récent développement de nouvelles liaisons directes et low-cost de ville à ville. L’opportunité de se rendre dans les grandes villes françaises, notamment pour des courts séjours, dont sont friands les citadins du centre-nord de l’Italie, progresse avec les dessertes aériennes de 12 villes françaises.
L’axe TGV, au départ de Milan/Turin vers Chambéry, Lyon et Paris, augmente lui aussi.
Fervents voyageurs, les Italiens sont à l’affût d’opportunités pour s’offrir des parenthèses relaxantes en fin de semaine ou lors des ponts, de printemps ou d’automne.
Le tourisme en ville et ses animations, un hébergement de charme, des découvertes oeno-gastronomiques, de grandes expositions, des évènements… sont parmi les ingrédients qui composent un cocktail gagnant pour déclencher un voyage tout au long de l’année. On constate également un engouement pour la recherche d’expériences nouvelles de voyages (dont les découvertes à vélo).

Dernières actualités


2015, l’Exposition Universelle de Milan, facteur de relance de l’économie
La reprise économique reste lente à se confirmer mais avec plus de 20 millions attendus durant 6 mois, l’exposition Universelle de 2015 à Milan est déjà un moteur de la relance de la croissance.
Pour la première fois depuis le début de la crise économique internationale, la destination France a connu en 2014 une croissance des flux et des nuitées touristiques. Les Italiens représentent 9.7% de notre clientèle étrangère. Leur fréquentation en France – en dents de scie sur ces 6 dernières années – n’a connu qu’un léger fléchissement de 5% en 6 ans, alors que la baisse des départs en vacances à chuté de 20% durant la même période. Le centre-nord de l’Italie constitue le principal bassin émetteur de clientèles pour l4héxagone (3/4 du marché italien pour la France).

Office National Italien de Tourisme
http://www.enit.it/default.asp?Lang=FR
Ministère de la Culture et du Tourisme http://www.beniculturali.it
Office statistique national : http://www.istat.it
Archives des articles sur l'Italie

mise à jour le 26 mai 2016


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr