http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Entreprises > Parcs de loisir > Compagnie des Alpes -Exercice 2013/2014 - résultats supérieurs aux attentes : révision à la hausse de la guidance

Compagnie des Alpes -Exercice 2013/2014 - résultats supérieurs aux attentes : révision à la hausse de la guidance

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact
Compagnie des Alpes 2.png

Communiqué de presse du 18 décembre 2014

Publié le 19 décembre 2014

Thématique: Entreprises, Parc de loisirs



Commentant les résultats de l’exercice, Dominique Marcel a déclaré : « Je me réjouis de ce que la progression de tous nos ratios de résultats et de génération de cash soit supérieure aux attentes. Ces bonnes performances sont d’autant plus satisfaisantes que le contexte économique était défavorable sur nos principaux marchés. Elles reflètent l’importance du travail accompli au cours de cet exercice dans les Destinations de loisirs pour repositionner cette activité dans une dynamique de croissance profitable et se rapprocher des meilleurs standards du marché. Notre effort sera poursuivi avec détermination dans toutes les activités du groupe. Notre capacité à faire évoluer notre modèle économique et l’intérêt croissant que suscitent nos offres à l‘international confirment notre potentiel à occuper une place d’acteur de référence sur un marché mondial des loisirs en croissance».

Progression de l’activité dans les Destinations de loisirs : +6,3%


Le chiffre d’affaires consolidé de la Compagnie des Alpes pour l’exercice 2013/2014 s’élève à 693 M€, en progression de +2,2% par rapport à la même période de l’exercice précédent en dépit d’un contexte économique difficile, de la hausse de trois points du taux de TVA en France et d’une météo capricieuse.

L’activité Domaines skiables maintient un niveau d’activité soutenu à 388,6 M€ après deux années de croissance en volume. Elle le doit à la compétitivité de ses installations sur des sites à forte capacité d’attraction, à une bonne gestion des grilles tarifaires et à un travail sur l’hébergement pour transformer les « lits froids » qui commence à porter ses fruits.

Les Destinations de loisirs progressent de 6,3% à 298,6 M€, à la faveur d’une hausse de 6,9% de la fréquentation, à plus de 9 millions de visiteurs, et d’une bonne maîtrise de la politique tarifaire. Cette progression s’explique d’abord par une refonte du management de cette activité et une responsabilisation des patrons de parcs sur l’ensemble de la performance. Elle s’explique également par un pilotage au plus près des sites des politiques commerciales et par une amélioration de l’attractivité (produits, services) dans une logique d’optimisation de la satisfaction clients, dont les indicateurs sont en progression.

Portée par de nouveaux contrats d’assistance dans le Caucase (Arkhyz, Elbrus, Veduchi…) et par la poursuite du développement de Grévin à l’international, l’activité Développement international enregistre un doublement de son activité par rapport à l’exercice précédent à 5,3M€.

Excédent Brut d’Exploitation Métier (EBOM) : +10,7% - Forte progression du résultat net

L’amélioration de la politique commerciale s’est accompagnée d’une gestion fine de l’exploitation de toutes les destinations du groupe et d’un pilotage maîtrisé des investissements.

- L’Excédent Brut Opérationnel Métier 3 du groupe (EBOM) s’établit à 192,3 M€ en progression de +10,7% par rapport à l’exercice précédent. La marge d’EBOM du groupe progresse de 210 points de base pour s’établir à 27,8% contre 25,7% pour l’exercice précédent. Cette évolution est particulièrement spectaculaire dans les Destinations de loisirs dont la marge d’EBO progresse de 560 points de base pour s’établir à 20%. Dans les Domaines skiables la marge d’EBO progresse de 10 points de base pour atteindre 34,7%.

- Hors évolution des flux intra-groupe, les frais de holding et fonctions support sont stables. L’EBO groupe progresse ainsi de 10,6% sur un an.

- Le Résultat Opérationnel (RO) consolidé ressort à 60,7M€ en hausse de 23,1% dans un contexte de hausse des amortissements lié à la poursuite à un niveau soutenu des investissements du Groupe.

- Le Résultat net part du Groupe (RNpg) s’élève à 25,4M€. Il intègre une croissance des frais financiers liés à la terminaison du précédent RCF renégocié au printemps 2014 dans des conditions favorables et une hausse de l’imposition.

- Le Free Cash-Flow Opérationnel 4 du groupe est multiplié par 2,5 par rapport à l’exercice précédent pour s’établir à 45M€, conséquence du redressement de la performance opérationnelle et du pilotage infra annuel des investissements. Après impôts et coût de la dette, le Free Cash-Flow s’élève à 11,7M€, en progression de près de 22M€ sur un an.

Distribution de dividende : 0,35€/action


Compte tenu des bonnes performances enregistrées par le groupe au cours de l’exercice, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale qui sera chargée d’approuver les comptes le 12 mars prochain la distribution d’un dividende de 0,35€ par action, soit un ratio de pay-out de 33,4%. Ce niveau de dividende, compatible avec les projets de développement du groupe visant à soutenir sa croissance, reflète la confiance du management et des actionnaires de référence dans la poursuite de l’amélioration de ses performances.

Optimisation du portefeuille : premiers arbitrage

Conformément à la stratégie de recentrage de son portefeuille de parcs annoncée en décembre 2013, le groupe finalise actuellement le processus de cession du Dolfinarium à un acteur industriel du secteur. Par ailleurs, un autre projet de cession sur le périmètre français se situe à un stade avancé (information consultation des institutions représentatives du personnel). Ces opérations devraient être enregistrées dans les résultats du premier semestre et avoir un impact positif sur les comptes de l’entreprise. Elles ont vocation à être intégralement payées en cash.

Ouverture du Musée Grévin Séoul au 2 ème semestre 2015


La Compagnie des Alpes, sa filiale Grévin Korea et le Gouvernement de la ville de Séoul ont signé un contrat de bail de 20 ans concernant un bâtiment de plus de 4.400 m2 qui accueillera le futur Musée Grévin de Séoul, situé en plein cœur de la capitale coréenne. Ce projet est réalisé en JV avec Mast Entertainment Ltd, acteur de l’industrie du spectacle vivant et du divertissement en Corée du Sud.

Perspectives : Relèvement des objectifs de marges dans les Destinations de loisirs

En ce qui concerne l’exercice 2014/2015 :


Dans les Domaines skiables, les hébergeurs annoncent un niveau de réservations proche de celui de l’année dernière malgré une météo incertaine en début de saison et un risque sur la clientèle russe compte tenu du contexte géopolitique. La configuration de la saison (calendrier) est légèrement plus favorable que celle de l’année dernière. Le groupe table donc sur un niveau d’activité en ligne avec le secteur. Il poursuit par ailleurs activement ses initiatives de dynamisation de la commercialisation des destinations ski.

Les Destinations de loisirs enregistrent de nouveau un bon début de saison, d’autant plus remarquable que la performance de l’automne 2013 avait été excellente. Le produit Halloween génère une progression de plus de 15% du chiffre d’affaires. Compte tenu de la très forte croissance enregistrée au cours de l’exercice précédent et le fait que les prochaines attractions structurantes sont attendues pour 2016, le groupe table pour 2014/2015 sur une croissance de l’activité en ligne avec celle du marché.

Dans le Développement international, l’activité poursuit sa croissance avec les missions de conseil et la montée en régime de Grévin Prague. Les investissements seront en progression compte tenu des livraisons de Grévin Séoul en fin d’exercice et de Chaplin’s World en 2016.

Sous réserve d’aléas conjoncturels majeurs, le groupe table sur une consolidation de ses marges sur l’exercice après la forte croissance enregistrée en 2013/2014. La génération de cash sur l’exercice prendra en compte des investissements en progression d’environ 10M€ correspondant à la réalisation des deux projets Grévin à l’international et de deux attractions structurantes sur les parcs dont les effets chiffre d’affaires ne seront perceptibles qu’à partir de 2016.

À horizon 2018, le groupe confirme son objectif d’atteindre un Excédent Brut d’Exploitation (EBO) dans les Domaines skiables supérieur à 35% et le relève dans les Destinations de loisirs à 27% 5 . Cela positionne la Compagnie des Alpes dans le groupe des leaders mondiaux de ce marché dont les fourchettes de performance observées s’établissent entre 20 et 35% dans les domaines skiables et entre 22 et 32% dans les Destinations de loisirs.

voir aussi l'article sur le site de La Tribune


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr