www.dgcis.gouv.fr/tourisme

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Veille régionale > Aquitaine > Charte des veilleurs de la communauté virtuelle du tourisme

Charte des veilleurs de la communauté virtuelle du tourisme

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact

27 juin 2005

Publié le 27 juin 2005


Objectif

La communauté virtuelle du tourisme est une communauté de « veilleurs » qui travaillent de manière collaborative, mutualisant leurs acquis et savoirs-faire dans le but de créer une connaissance collective mise au service de l'ensemble des acteurs du tourisme.

L'information, la connaissance, le savoir-faire et les retours d'expérience sont au cœur des préoccupations stratégiques des pays, des entreprises et des organisations professionnelles. Ils constituent des ressources essentielles pour la compétitivité économique comme pour le développement de la connaissance dans le secteur du tourisme. Les veilleurs de la communauté virtuelle du tourisme ont l'ambition d'être des vecteurs de progrès dans ce domaine et des partenaires actifs de la nouvelle société des connaissances.

Adhérer à cette communauté c'est accepter la charte établie par les veilleurs qui énonce le respect de règles ou lignes de conduite suivantes :

Identification des veilleurs

  • Le veilleur accepte de participer à l'élaboration de l'arbre des compétences des veilleurs et l'annuaire d'experts en répondant au questionnaire joint à son inscription et en l'accompagnant si possible d'une biographie et d'une photographie numérique.
  • Il accepte ainsi d'être nommé et reconnu sur le bulletin de veille afin de préserver la transparence de la veille effectuée et de garantir le sérieux de la communauté de veilleurs
  • À l'issue de la procédure d'inscription, il reçoit un login et un mot de passe. Il est seul responsable de la conservation du caractère confidentiel de son mot de passe.

Sélection des informations 

Lorsqu'il collecte des informations sur Internet ou ailleurs, il veille à ce qu'il s'agisse d'informations librement et légalement accessibles. Il veille à la qualité des informations qu'il recueille. Les informations sélectionnées doivent être relatives aux axes de veille et présenter un intérêt « stratégique » pour les entreprises ou les acteurs du tourisme. Quelle que soit la source de la collecte de l'information ou des connaissances (manifestation professionnelle, Internet, presse, ouvrage, article de recherche...), il vérifie les informations collectées en essayant, autant que possible, de remonter à la source de publication d'origine et d'une manière générale il fait apparaître clairement dans ses travaux, la distinction entre les données brutes et leur interprétation. Il s'impose de respecter la confidentialité des données collectées notamment dans les conclusions d'un rapport ou d'une étude.

Diffusion des résultats de la veille, responsabilité du veilleur

  • Le veilleur s'exprime en son seul nom et non au nom de l'institution dans laquelle il travaille.
  • Toutes les informations, données, textes, sons, photographies, images, vidéos, messages ou tous autres matériaux que le veilleur recueille et édite en ligne, sont sous sa responsabilité. Il est responsable du contenu qu'il affiche, télécharge, envoie par courrier électronique.
  • Il veille à ne pas afficher, télécharger, transmettre, tout contenu qui serait contraire à la loi en vigueur, notamment en matière de droit de propriété, de droit d'auteur et de droit de reprographie. Il cite ainsi toujours les sources officielles qu'il utilise.
  • Lorsqu'il utilise une citation d'un article, en présentant un extrait d'un article ou d'une publication, il respecte le droit moral de l'auteur par l'indication de son nom et de la source, il veille à ce que la citation soit courte pour éviter le plagiat (le qualificatif " courte " s'apprécie tant par rapport à la publication dont elle est extraite que par rapport à celle dans laquelle elle est introduite), la citation illustre un propos et ne doit pas concurrencer la publication à laquelle elle est empruntée. Il s'engage ainsi à ne pas porter préjudice au travail des éditeurs de presse généraliste et spécialisée, mais contribue à le mettre en valeur en incitant à consulter les articles de presse cités.
  • Il ne communique pas des informations à caractère publicitaire ou promotionnel pouvant favoriser certaines entreprises touristiques au détriment d'autres ou pouvant leur porter préjudice.
  • Il s'interdit de mener des actions d'influence, de lobbying ou de guerre économique pour son propre compte ou pour le compte d'autrui.

Utilisation du forum

  • Le veilleur utilise le forum de discussion en « bon père de famille », soit avec tolérance, politesse et respect des autres. Pas de propos blessants, insultants ou discriminants. Pas de « spamming », ni de « forward » de fausses alertes aux virus. Pas de conversations privées qui intéressent peu les autres participants de la liste et encombrent les boîtes aux lettres.

Qualités du veilleur

  • le veilleur est honnête et impartial
  • il connaît le/les champs des activités touristiques
  • il est responsable et n'envoie pas des alertes susceptibles de créer la panique ou d'induire en erreur.
Services et outils à la disposition du veilleur

Le veilleur dispose d'un espace extranet réservé aux veilleurs et qui lui offre divers services et outils en ligne. La plupart de ce ces services ayant un coût, le veilleur devra s'abstenir d'en faire bénéficier librement ses partenaires (professionnels, institutionnels)

  • revue de presse électronique,
  • accès à la presse professionnelle en ligne
  • bibliographies en ligne
  • analyses et documents relatifs à la conjoncture générale de veille dans le tourisme
  • agent de veille : KB Crawl
  • annuaire thématique des favoris de la veille dans le tourisme
  • des espaces de communication (quicktopic) 
  • des outils collaboratifs (k-portal)
  • des tutoriaux pour se former à la veille et au travail collaboratif
  • des guides
  • des dictionnaires, encyclopédies, glossaires...
  • une foire aux questions
  • des modèles et retours d'expérience
  • des référentiels
  • une liste de discussion
  • des répertoires communs

Engagement du veilleur

En échange des services et outils mis à sa disposition, le veilleur s'engage à participer régulièrement (minimum une fois par mois) à la production de la communauté des veilleurs en mettant en ligne des informations, articles ou documents pouvant présenter un intérêt, de préférence stratégique, pour les acteurs du tourisme. Le veilleur privilégie les informations relatives aux retours d'expériences, celles-ci devant constituer la mémoire vive de la base de connaissances.

Les sujets traités respectent les axes de veille définis sans tenir compte de la couverture géographique, ni de la langue du document.

Toutefois il est souhaitable que le titre de l'information ou du document présenté apparaisse également en français. 

 

Le veilleur s'engage à prévenir la communauté de veilleurs s'il n'est plus en mesure de participer activement à la veille durant une période de plus ou moins longue durée. S'il ne donne aucun signe d'activité durant plusieurs mois il est d'emblée considéré comme ne faisant plus partie de la communauté virtuelle du tourisme et est déclaré exclu.

 

 



Avertissement

Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas une position officielle.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme
Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr Site du gouvernement