http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Pays > Autres pays > Brésil > BRESIL - BRAZIL

BRESIL - BRAZIL

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact

Veille Atout France

RECESSION ET EFFERVESCENCE DANS L’INDUSTRIE DU TOURISME
Dans un contexte économique et politique, tendu et incertain, la contraction de l’économie et la chute de la monnaie pèsent sur les voyages des Brésiliens à l'étranger, en particulier sur l’Amérique du Nord avec une chute de -15% entre Janvier à Avril, selon les chiffres du marché. D’après ces sources, les autres destinations connaissant des baisses moindres – entre 0 et -5%. La France recule de -4,5%. S’ajoute à ce phénomène une baisse des dépenses à l’étranger de -16% qui, dollar oblige, affecte principalement les États-Unis où le shopping des voyageurs brésiliens est en très forte chute. Souffrant également de la chute du prix du pétrole et des matières premières, les économies et donc les flux touristiques en provenance des pays andins sont tout autant affectés, à l’exception du Pérou et dans une moindre mesure du Chili.

Le marché de la distribution est aussi en pleine effervescence, et les difficultés des uns constituent des opportunités pour les autres. Au redressement judiciaire dont fait l’objet Nascimento – à l’issue incertaine -, répondent les ambitions de CVC qui, après l'achat de Rextur et Reserva Fácil, a acquis Submarino et a triplé ses opérations en ligne, ou encore celles de la compagnie Azul qui bouleverse totalement le paysage aérien brésilien en achetant TAP. En Argentine, et dans tout le continent, l’entrée d’Expedia dans le capital de Decolar/ Despegar va également bouleverser le monde des OTA.

Pour la destination France, 2015 sera donc une année difficile, mais aussi une année d’adaptation à ces nouveaux contextes. L'avantage relatif de l’Euro par rapport au dollar, avec des glissements de clientèles très perceptibles, et les effets attendus de la politique du ministre des finances brésiliennes peuvent se traduire par des surprises quant aux taux de départ dès la fin de l’année et sûrement en 2016. Pour les pays concernés, principalement Colombie et Pérou, la suppression prévue en Octobre des visas Schlengen accéléra sans aucun doute la reprise. Jean-Philippe Pérol Directeur Amériques

 


Bonnes pratiques

Bonnes pratiques touristiques de développement durable

Le Brésil : un nouveau dragon de l'économie mondiale

Le Brésil est le 5ème pays le plus grand du monde et le plus vaste d'Amérique latine (37 % du territoire) avec une superficie de 8,5 millions de km2. Une telle superficie offre une grande diversité de climats et de richesses naturelles.

Système politique/Organisation administrative

La démocratie brésilienne restaurée en 1985 après près de 20 ans de dictature, s'est dotée d'un régime présidentiel. Cependant, le système électoral en vigueur n'assure pas de majorités bien définies, et la vie politique est marquée par une "partitocratie" qui freine l'action de l'équipe au pouvoir.

Le Brésil est une République fédérale de 27 Etats (26 Etats fédérés + le District Fédéral de Brasilia).
données générales, données géographiques, données économiques, la France et le Brésil, conseils aux voyageurs

Politique du tourisme

Plan national du tourisme
Le Plan national du tourisme 2013-2016 consolide la politique nationale du tourisme et présente les orientations stratégiques pour le développement de l'activité au Brésil pour les années à venir.
Résultats de l'effort intégré du gouvernement fédéral, impliquant le secteur privé et le secteurpublic via le Conseil National du Tourisme, sous la coordination du ministère du Tourisme.
En savoir plus sur le Plan national

Tourisme : données nationales

2015
Les dépenses des Brésiliens à l'étranger ont chuté de -16% dans les quatre premiers mois de 2015 par rapport à la même période en 2014. Selon la Banque Centrale, de Janvier à Avril 2014, les dépenses se sont élevées à 8,187 milliards d’US$. Sur la même période en 2015, elles ont totalisé 6,876 milliards d’US$. Le mois d'Avril a été particulièrement affecté avec une chute de -29,7%. La baisse des dépenses brésilienne à l'étranger est due à la hausse du dollar, qui a pour effet l’augmentation des billets d’avion ou des hôtels. Source : Panrotas Le pays a enregistré 66 000 nuitées de Brésiliens en Allemagne, soit une augmentation de 38%. Le Brésil passe ainsi de la 21e place à la 17e parmi les principaux marchés émetteurs de touristes.»
Plus de 4,4 millions de demnades de tickets pour les JO à RIO 2016 Source : EBC
2014
Les dépenses des Brésiliens à l'international et celles des touristes internationaux au Brésil 2014
En octobre, les dépenses des touristes internationaux au Brésil se sont élevées à US$ 488 millions de dollars en 2014 contre US$ 533,4 millions en 2013, soit une baisse de 8,6%, selon la Banque Centrale.
Les dépenses des brésiliens à l'étranger ont elles aussi baissé d’US$ 2,3 milliards en 2013 à US$ 2,12 milliards en 2014. Toutefois, de janvier à octobre, les visiteurs étrangers ont dépensé US$ 5,915 milliards au Brésil, soit une augmentation de 6,21% sur l'année dernière. Concernant les dépenses des brésiliens, le montant a augmenté d’US$ 20,9 milliards en 2013 à US$ 21,8 milliards en 2014 (une hausse d'environ +4%).
Selon l’Embratur, « dans une mauvaise année pour l'économie mondiale, le résultat positif accumulé jusqu'à octobre a été influencé par les touristes internationaux qui sont venus au Brésil en juin et juillet pour la Coupe du Monde. (Source : Panrotas- Lettre de veille Atout France de décembre 2014)
2014
- 47ème destination touristique mondiale, en terme d'arrivées
- arrivées : 5,8 millions (chiffre 2013)
- recettes : 6,8 milliards de dollars (40ème rang)
- dépenses : 25,6 milliards de dollars
(OMT, baromètre avril 2015)

Compte à rebours pour les Jeux Olympiques à Rio en 2016

Selon le Maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, l’investissement total dans l'événement est à ce jour déjà d’15,9 milliards US$.
À deux ans des Jeux Olympiques 2016 de Rio de Janeiro, le président de l’Infraero, Gustavo do Vale, a évoqué la préparation de l’événement : « Suite aux améliorations récemment apportée par Infraero, l’aéroport international dispose désormais d’une capacité de 30,8 millions de passagers par an, comparativement au le trafic actuel qui est de 18,9 millions de passagers/an. »
100 000 personnes seront directement impliquées dans l'organisation de l'événement : 60 000 bénévoles, 36 000 employés directs et 4 000 employés indirects. On attend près de 500 000 personnes à Rio, y compris les journalistes et lestouristes en plus des 10.000 athlètes et de leur staff d’accompagnement.
Selon le Maire de Rio de Janeiro, Eduardo Paes, l’investissement total est déjà de 15,9 milliards d’US$, dont 57% sont pris en charge par le secteur privé.
Soure : Lettre de veille marché Amérique du Sud, sept 2014
Clientèle pour Paris Ile-de-France : Retrouvez toutes les informations relatives à la clientèle brésilienne : profil, type de voyage, hébergement, moyens d'information et de réservation, activités, sites visités, dépenses, satisfaction... sur le site du CRT Paris Ile-de-France

Actualités



 

mise à jour le 25 septembre 2015


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr