http://www.veilleinfotourisme.fr/
Retour à la page d'accueil

Veille info tourisme Veille info tourisme


Les veilles > Pays > Allemagne > ALLEMAGNE - GERMANY

ALLEMAGNE - GERMANY

  • Imprimer
  • Envoyer a un ami
  • Contact

 

Le tourisme récepteur d’Allemagne poursuit sa hausse en 2015

 En janvier 2015, l’Office Fédéral de la Statistique comptait au total 4,1 millions de nuitées d’hôtes étrangers dans des établissements d’hébergement de dix lits et plus. Par rapport à la même période l’année précédente, cela signifie 70 000 nuitées supplémentaires environ – une hausse de 1,7 pour cent.

Rapport 2015 de WTTC sur l'Allemagne, avril 2015

Bilan record pour la destination Allemagne : Plus 75 millions de nuitées étrangères en 2014 et une croissance de 5,1 pour cent - La France, 7ème marché émetteur (mars 2015)

IPK International 2014
Germans tending toward outbound travel

Based on the World Travel Monitor ® results for the past year, continued positive development is expected for the German market as a whole (domestic and out-bound travel). The Germans took 335 million domestic and outbound trips in 2013(+2%), and at 1.7 billion, the number of overnight stays also came in 2% higher.
Important to the tourism sector: the number of German holiday trips rose 3%,now accounting for 46% of the entire travel market. Business travel also recor-ded positive development (+4%), while private trips reversed somewhat last year (-1%). With a 6% spike to 153 billion Euro, the growth rate of the Germans totaltravel expenditures exceeded that of travel volume and accommodation. For the first time in years there was a trend seen toward outbound travel inthe form of a 2% increase (to 75.3 million trips), whereas domestic travel only rose 1% (to 260 million trips).The same holds true for the holiday trips of the Germans: Domestic holidays increased 3% (to 98.6 million) whereas at 54.8 million, German outbound holidays rose even more sharply (+4%). "This is the first time in many yearswe’ve seen a German trend toward more outbound trips and fewer trips taken here at home," says IPK head Rolf Freitag.There was still no change with respect to the top holiday destinations of the Germans: Austria continued to hold first place in 2013 (17% market share), followed by Spain (16%) and Italy (12%). Austria and Spain were able to holdonto their market shares with single-digit growth rates while Italy’s negative growth resulted in the country losing 1% market share. Other popular German outbound holiday destinations last year were Turkey (8%), the Netherlands (6%) and France (6%). Greece showed recovery with a double-digit growth rate. Meanwhile, with 20 million holiday trips, Bavaria still remains the undisputed market leader in domestic destinations. Bavaria is twice as popular as thesecond and third ranking states of Lower Saxony and Baden-Württemberg.


Tourisme : Données nationales
2015
Selon une enquête en ligne réalisée par FUR (Forschungsgemeinschaft Urlaub und Reisen) en novembre 2015, l'année 2016 devrait bonne pour les voyages touristiques des Allemands à l'international avec une demande levée et encore plus de 70 millions de séjours avec 69 milliards d'euros dépensés comme ce fut le cas en 2015. (relevé via la Lettre de veille Allemagne d'Atout France, hiver 2016)

Les dépenses touristiques des allemands à l'étranger s'élèvent à 56,117 milliards d'euros sur les 9 premiers mois de 2015, soit une hausse de 2,28% par rapport à la même période en 2014. En France, les Allemands ont dépensé 3,384 milliards d'euros soit une baisse de 6,03% par rapport à 2014. La France est 5ème derrière l'Espagne, l'Autriche, l'Italie et la Turquie. (source: chiffres provisoires de la Bundesbank)

Selon l’institut de recherches touristiques FUR (Forschungsgemeinschaft Urlaub und Reisen), la destination préférée des Allemands en 2015 restera l’Allemagne (31 % en 2014) suivie de l’Espagne (13,5 % en 2014), l’Italie (7,8 % en 2014), la Turquie (7,0 % en 2014), l’Autriche (4,9 % en 2014) et la France (3,4 % en 2014). Ces pays regroupent plus des deux tiers des voyages des Allemands (67,2 % en 2014).

Selon une enquête du Bitkom (fédération allemande des nouvelles technologies et des communications) réalisée auprès de 1.104 allemands de 14 ans et plus, les deux tiers des internautes allemands ont déjà réservé un hébergement sur une plateforme internet, dont 33% au cours des 12 dernier smois. Au cours de cette période, Paris a été la première destination réservée par ce biais (Airbnb, Wimdu). (Lettre Atout France Allemagne, automne 2015)

Selon la fédération des aéroports allemands ADV 50,3 millions de passagers sont partis des 22 aéroports internationaux du pays au cours du premier semreste 2015, soit une hausse de 4,4% (2,1 millions de passagers). Le nombre de passagers à destination de l'étranger a augmenté de 5,1% . Une croissance essentellement due aux vols à l'intérieur de l'Europe. Les taux de croissance ont ainsi été particulièrement important pour la Turquie (+8,6%), les îles grecques (+8,3%), l'Italie (+7,3%) et la Grande-Bretagne (+6,8%) alors que la France a reculé pour sa part de 1,9%. (Lettre Atout France Allemagne, automne 2015)

Evolution des ventes vers la France au cours du premier trimestre 2015
Lors d’une enquête réalisée fin mars par Atout France Allemagne auprès des principaux TO programmant la France, 60 % ont déclaré que la tendance pour leurs ventes du produit France était stable ou en hausse (allant même jusqu’à +20 % pour certains) alors que 40 % enregistraient encore une baisse des réservations située entre –5% et –10%.
Le total des dépenses touristiques des Allemands à l’étranger a augmenté de +2,4 % en 2014 et leurs dépenses touristiques en France ont été en hausse de +1,3 %.


Forte demande pour les voyages de luxe en Allemagne

2,4 millions de voyages haut de gamme ont généré un chiffre d’affaires d’environ 9,5 milliards d’euros en Allemagne en 2014

L’Allemagne, championne d’Europe des croisières

En 2014 quelque 2,2 millions d’Allemands ont dépensé au total 3,1 milliards d’euros pour leurs croisières maritimes ou fluviales qui ont représenté 15,6 millions de nuitées.

2014

L'Allemagne n'a jamais autant attiré les touristes étrangers qu'en 2014, selon des chiffres publiés par l'Office fédéral de statistiques, Destatis. L'an dernier, quelque 75,5 millions de nuitées en Allemagne ont été le fait de voyageurs étrangers, un chiffre en hausse de 5% sur un an et un cinquième record d'affilée, a indiqué Destatis dans un communiqué. Le tourisme domestique a lui aussi progressé, avec 348,5 millions de nuitées en Allemagne attribuées à des voyageurs allemands, soit 3% de plus qu'en 2013. Au total, 424 millions de nuitées (+3%) ont été enregistrées par les hôtels, pensions et camping en Allemagne, ce qui constitue également un nouveau sommet historique, a souligné Destatis, qui précise que ces chiffres ne portent que sur les établissements d'au moins dix places pour dormir. (Destatis, février 2015)

Données OMT
2014
- 7ème destination touristique mondiale, en terme d'arrivées
- arrivées : 33, millions
- recettes : 43,3 milliards de dollars (8ème rang)
- dépenses :92,2 milliards de dollars
(OMT, baromètre avril 2015)

Clientèle pour Paris Ile-de-France
Retrouvez toutes les informations relatives à la clientèle allemande : profil, type de voyage, hébergement, moyens d'information et de réservation, activités, sites visités, dépenses, satisfaction...sur le site du CRT Paris-Ile-de-France

Les allemands à l'étranger

Dépenses des allemands à l'étranger : 67 milliards d'euros en 2014 (+5% par rapport à 2013) - recette du tourisme allemand en France : 4,4 milliards d'euros en 2014
Panier moyen par personne : 958 euros
(source: Fvw.com, 12/03/2015)

En 2014, 25% des voyages vers la France se font via un tour opérateur ou une agence de voyage - 15% des vente se font via des agences de voyage en ligne. (source: Atout France)

Politique touristique : stratégie et budget

Tendances et politiques du tourisme de l'OCDE 2014 : les fiches pays

 La promotion touristique relève de la « Deutsche Zentrale fur Tourismus » (DZT), association créée en 1948, qui dépend du ministère de l’économie. Depuis 2012, la DZT est seulement chargée de la promotion touristique de l’Allemagne à l’étranger. La promotion de l’Allemagne sur le marché domestique est assurée par les Länder.
La DZT s’est fixé deux objectifs majeurs :
- renforcer l’image positive de l’Allemagne et de ses différentes destinations à l’étranger et sur place ;
- accroître le nombre de nuitées touristiques dans le pays et partant le niveau des recettes touristiques.
La DZT dispose de 30 bureaux à travers le monde (dont un nouveau à Belgrade depuis 2012 afin de mieux promouvoir la destination dans les Balkans), dont 11 sont gérés directement par la DZT. Les autres le sont dans le cadre de partenariats. Les effectifs de la DZT sont de 151 personnes, 72 étant employées à l’étranger. En 2012, la DZT a ouvert un bureau à Belgrade, dans le but de mieux promouvoir la destination auprès des clientèles des Balkans, et les moyens ont été renforcés dans les bureaux opérant sur les marchés russe et indien.
Le budget total s’élevait à 36,4 M € en 2010, 34,9 M € en 2011, et 34,5 M € en 2012. La subvention en 2012 de l’Etat était de 27,7 M € (en hausse de +1.9% par rapport à 2011). Pour 2013, cette subvention s’élève à 28,3 M € (soit une hausse de 2.2 %). 80% du budget provient du Ministère de l’Economie, le reste des Länder, des partenaires adhérents de la DZT (Institutionnels et  entreprises privées), et des ventes de prestations. L’objectif est de créer une dynamique entre l’Etat, les membres de l’Association, les 12 sponsors et les partenaires du secteur privé. Tous les ans, des thématiques et des événements considérés comme particulièrement porteurs sont mis en avant. En 2012, il s’agissait de mettre en avant l’Allemagne comme une destination  « affaires », ainsi que ses atouts touristiques naturels et viticoles. En 2013, il s’agit du tourisme des jeunes. En 2014, le patrimoine UNESCO et l’héritage culturel allemand seront particulièrement mis en exergue.

L'Office National Allemand du Tourisme

L'Office National Allemand du Tourisme (ONAT), dont le siège se trouve à Francfort-sur-le-Main, est le « syndicat d'initiative » national de l'Allemagne. Il promeut les activités touristiques de l'Allemagne pour le compte du ministère fédéral de l'Économie et de la Technologie (BMWi), qui lui apporte son soutien en vertu d'une décision du Parlement fédéral allemand. L'ONAT élabore et communique des stratégies et des produits visant à renforcer l'image positive des destinations touristiques allemandes à l'étranger et à stimuler le tourisme en Allemagne. Pour mener à bien cette mission, il possède 30 représentations locales dans le monde.


Veille Atout France


Allemagne, première puissance économique en Europe et premier marché émetteur vers la France L’économie allemande donne certes depuis six mois quelques signes de ralentissement mais la situation de la première puissance économique européenne reste cependant satisfaisante.A l’heure des bilans de fin d’année, la conjoncture touristique a été positive. Pour une majorité d’opérateurs allemands l’année 2014 va se terminer par des hausses en nombre de clients comme en chiffre d’affaires et les premières tendances pour l’hiver – printemps 2015 sont assez optimistes. Le marché n’est pas touché par des évolutions marquantes, toutefois on peut noter le développement des grandes lignes en autocar qui viendront prochainement concurrencer le train et l’aérien au-delà du marché domestique. Enfin, les low cost s’ancrent davantage sur le marché allemand mais malheureusement pour desservir d’autres destinations. Il est donc important de renforcer notre présence sur le marché allemand pour d’une part consolider nos acquis mais aussi développer notre attractivité à la fois grâce à des communications grand public et en approfondissant le travail avec les professionnels de la distribution.(Lettre de veille Allemagne de décembre 2014)  

Bonnes pratiques


mise à jour le 8 février 2016


Avertissement

Les informations sélectionnées par les veilleurs, les points de vue exposés, les commentaires et analyses développés, ainsi que les contenus des sites liés n'engagent que leurs auteurs et ne constituent pas des positions officielles.

Qui sommes-nous ? Présentation du portail national de connaissance du tourisme Mentions légales
Service Public LEGIFRANCE, le service public de la diffusion du droit http://www.gouvernement.fr http://www.entreprises.gouv.fr